Le 5 août, l’océan Indien se retrouve au stade Linite des Seychelles pour son grand rendez-vous. “Les 8e Jeux demeurent plus que jamais le baromètre de la qualité et du niveau des sports pratiqués dans les sept îles qui prennent part aux compétitions. C’est la raison pour laquelle Maurice, à travers les financements du ministère de la Jeunesse et des Sports, s’est engagée à hauteur de quelque Rs 80 millions dans la préparation du Club Maurice. Car le sport mauricien joue une carte importante et déterminante dans ces Jeux, après la catastrophe de 2007 à Tana. Il va sans dire que chaque médaille aura son pesant d’or dans cet univers convulsif des JIOI. Plus que jamais, le quadricolore a besoin d’être soutenu et hissé au plus haut”, écrit Scope dans son édition spéciale consacrée aux JIOI.