Élu à la tête du Comité d’organisation des Jeux des îles (Coji) en vue de l’échéance 2015 à l’île de La Réunion, Patrick Legros a soumis sa démission. Une décision prise lors d’une réunion du comité directeur en raison de son engagement en politique. De ce fait, ce sera Jean-François Beaulieu qui assurera l’intérim jusqu’à l’assemblée générale du Coji prévue le 27 mars.
Patrick Legros, aux commandes du Coji depuis le 30 octobre 2012, sera donc candidat lors des prochaines municipales pour la commune de Saint-Paul. « Cela est incompatible avec la poursuite de mes fonctions à la tête du Coji », a-t-il laissé entendre au Quotidien de la Réunion. Actuellement président du Comité régional d’organisation sportive et vice-président du Coji, Jean-François Beaulieu, également ancien président du Conseil International des Jeux, aura donc à reprendre les dossiers en cours.
Notamment la finalisation du dossier pour le Fonds européen de développement économique et régional (Feder) qui concerne les appels d’offres pour l’hébergement, la restauration, la sécurité, le transport, l’achat de matériels et la communication dans le cadre de la préparation des Jeux des îles. C’est ainsi que le Coji s’attend à bénéficier de deux millions d’euros du Feder.
Il est à noter que le conseil général a décidé de débloquer 250 000 euros en 2014, mais ne s’est pas prononcé encore pour 2015, que la lettre d’engagement du ministère de l’Outremer a confirmé une aide de 300 000 euros et que le conseil régional s’est engagé sur la base de 500 000 euros cette année et cette même somme l’année prochaine. De son côté, le Centre national du développement du sport offrira une aide de 400 000 euros, tandis que la participation des délégations devrait tourner entre 800 000 euros et 1 million d’euros. Par contre, la contribution des partenaires privés n’a pas encore été chiffrée.
En attendant l’assemblée générale, Jean-François Beaulieu aura également à visiter les différents sites sportifs retenus. Il est aussi à noter que le comité organisateur a lancé un concours de logo et d’hymne des Jeux. Les noms des vainqueurs seront connus à la mi-mars.