Les fédérations sportives locales ont été invitées à chiffrer le nombre de médailles qu’elles souhaitent remporter lors des prochains JIOI, qui se tiendront en 2015 à l’île de La Réunion. Lors de la deuxième réunion, qui fait suite à celle tenue en février dernier, les différents membres du comité de suivi, mis sur pied par le ministère de la Jeunesse et des Sports, ont insisté sur les résultats.
« Compte tenu de l’investissement massif et pour responsabiliser les fédérations, le MJS demandera aux fédérations concernées par les JIOI de nous faire parvenir, par écrit, leurs prévisions », indique-t-on du côté du MJS. Cependant, aucune date n’a été arrêtée pour la soumission des premiers « forecasts ».
Le comité de suivi a passé en revue la situation en ce qui concerne les fédérations. Les Desk Officiers, qui ont visité les sites d’entraînement et rencontré les athlètes présélectionnés, ont émis des rapports positifs dans l’ensemble. « Le comité est satisfait dans l’ensemble concernant l’avancée de la préparation des athlètes et dans l’engagement des fédérations. Sauf dans trois cas », note-t-on cependant. Ces trois cas viennent de trois fédérations, celles d’haltérophilie, de volley-ball, où « il ne se passe rien concernant les sélections nationales », et de football. Il semblerait que la MFA n’ait pas encore soumis le plan de préparation du Club M.
Selon les premières indications, un budget de Rs 90 M pour l’ensemble des disciplines concernées, excluant le basket-ball et le football, serait nécessaire pour la préparation des athlètes en vue des JIOI. Cette somme sera déboursée conjointement par le MJS, le Club Maurice et le Trust Fund for Excellence in Sports (TFES). Cependant, le budget, qui a déjà été identifié, restera dans les caisses du MJS en attendant que le Comité international des Jeux fixe la liste des disciplines en lice en 2015.
Par ailleurs, dans l’optique des JIOI, tous les athlètes présélectionnés pour le rendez-vous réunionnais devront subir une batterie de tests. Ces examens médicaux concernent les maladies comme le diabète ou l’hypertension. Aucun athlète ne pourra déroger à cette série de tests, puisque la Medical Unit du MJS devra soumettre la liste des présélectionnés qui ont déjà subi ces examens.
La préparation physique a également été au coeur des discussions de la réunion. Khemraj Naiko et Eric Milazar, les deux responsables de cette partie de la préparation, se rendront à Rodrigues prochainement. La date de leur déplacement n’a pas encore été arrêtée. Eric Milazar et Khemraj Naiko iront former les entraîneurs de Rodrigues à la préparation physique en animant des cours de niveau 1, apprenons-nous.
Pour rappel, le comité de suivi a été mis sur pied par le ministère au lendemain des JIOI 2011 aux Seychelles. Maurice avait terminé à la troisième place derrière La Réunion et les Seychelles.