La plus grande partie de la délégation seychelloise mettra le cap sur La Réunion jeudi. Après un premier groupe composé d’athlètes et d’officiels qui a pris l’avion lundi, l’arrivée du deuxième contingent vient donc compléter la délégation.
Avant le départ pour La Réunion, le porte-drapeau et les capitaines de la délégation seychelloise ont été désignés. Le boxeur Andrique Allisop, sportif de l’année 2014, sera à la tête du clan seychellois lors de la cérémonie d’ouverture. Cependant, ce dernier étant absent au moment de la remise du drapeau, c’est la spécialiste du saut en hauteur Lisa Labiche qui l’a reçu des mains du ministre Mériton.
Dans son message, le ministre a déclaré que « les athlètes seychellois doivent avoir la rage de vaincre ». Vincent Mériton a expliqué que le gouvernement a dépensé Rs 25 millions seychelloises (?Rs 66 M) pour la préparation des athlètes, annonçant au passage une hausse des primes pour les médaillés d’or.
Ces derniers toucheront la somme de Rs 25 000 seychelloises contre Rs 15000 (?Rs 40 000) auparavant. Les médaillés d’argent et de bronze seront récompensés de Rs 15 000 et Rs 8 000 seychelloises respectivement. Autant de motivations qui ont pour but de permettre aux Seychelles de maintenir leur deuxième place au classement des médailles.
Les athlètes ne seront pas les seuls à faire le déplacement. De nombreux supporters ont également coché les dates des JIOI sur leur calendrier et ils prévoient de donner de la voix tout au long de la compétition. « Un groupe d’entre nous a eu l’idée d’imprimer des t-shirts. Il sera difficile de ne pas nous remarquer dans les tribunes. Je ne serai pas seul, je suis sûr, nous allons faire beaucoup de bruit, tout en encourageant les équipes seychelloises », ont déclaré quelques supporters à la Seychelles News Agency.
On aura sans doute un aperçu lorsque l’équipe nationale de football débutera sa campagne indianocéanique contre Madagascar vendredi.