Les caisses du Club Maurice se sont enrichies de Rs 1,6 M, portant le total à près de Rs 14 M avec de nouveaux dons. À 43 jours de l’ouverture des JIOI à La Réunion, une cérémonie de remise de chèques, hier dans les locaux du ministère de la Jeunesse et des Sports, a vu de nouveaux parrains se joindre à la liste de donateurs.
Si le Club Maurice note le retour d’Omnicane, de Lottotech, Airports of Mauritius et ABC Motors, d’autres sociétés se sont manifestées, à l’image de Vivo Energy (Rs 150 000) et Rose Hill Transport Ltd (Rs 100 000). « Je tiens à remercier ces entreprises qui nous rejoignent dans cette aventure. Grâce à ces dons, le Club Maurice réunit les moyens pour aider les athlètes qui défendront nos couleurs aux JIOI à se préparer dans les meilleures conditions », a déclaré Giandev Moteea, président du Club Maurice.
D’ailleurs, les Rs 1,6 M permettent au Club Maurice de se rapprocher de la barre des Rs 15 M nécessaires à la préparation des sportifs. « Rien qu’en termes d’équipements, le montant s’élève à Rs 6,5 M. Toute aide est donc la bienvenue », a insisté Giandev Moteea.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, a également tenu à remercier les entreprises ayant contribué aux fonds destinés à la préparation des athlètes. « Le sport est un élément fédérateur et peut donc contribuer à l’économie d’un pays. De plus, les sportifs peuvent servir d’exemples. Au niveau du MJS, nous sommes prêts à jouer le rôle de facilitateurs ».
Mais il a aussi lancé un appel, en arguant le fait que « le sport ne peut pas exister sans l’aide du secteur privé. C’est un phénomène mondial. On le voit à la télé ». Il a dans le même souffle souhaité que les entreprises s’associent à la vie des sportifs. « Mon souhait serait que chaque entreprise embauche un sportif. Il servira encore une fois d’exemple pour ses collègues ».
S’attardant sur la préparation des athlètes pour les JIOI, il dira qu’il y a eu un fossé de dix ans entre deux générations de sportifs. « Nous avons perdu deux générations d’athlètes. Mais je suis sûr qu’avec la population mauricienne, nous pourrons avoir des champions du monde ».
Les sponsors, de leur côté, se sont tous dit ravis de participer à l’aventure indianocéanique. Jacques d’Unienville, CEO d’Omnicane, Michelle Carinci, CEO de Lottotech, et tous les autres représentants de sponsors ont laissé entendre qu’ils soutiendraient le projet de mauricianisme.
 
Les donateurs
Omnicane                         :  Rs 600 000
Lottotech                           :  Rs 500 000
Airports of Mauritius Ltd :  Rs 350 000
ABC Motors                      :  Rs 250 000
Vivo Energy                      :  Rs 150 000
RHT Ltd                             :  Rs 100 000