La cérémonie des récompenses pour les athlètes ayant brillé aux derniers Jeux des îles de l’océan Indien, du 1er au 9 août dernier à La Réunion, s’est tenue hier au J&J Auditorium à Phoenix. L’occasion pour 194 athlètes et 54 entraîneurs de recevoir des chèques, dont le montant variait entre Rs 120 000 et Rs 3 200. Un total de Rs 5 884 000 pour le Club Maurice, qui a réussi l’exploit de ramener 66 médailles d’or des Jeux réunionnais.
C’est le Premier ministre qui a remis les premiers prix. Sir Anerood Jugnauth a d’ailleurs offert le plus gros chèque au nageur Bradley Vincent, auteur d’un triplé (50 m nage libre-4×100 m nage libre-100 m nage libre) et de deux autres médailles d’argent (50 m papillon-4×200 m). Il a ainsi reçu un chèque de l’ordre de Rs 120 000.
Une motivation pour le nageur, qui affrontera dans quelques jours des adversaires d’un niveau africain aux Jeux d’Afrique au Congo-Brazzaville. « Je suis très fier de moi et de toute l’équipe. Nous avons fait une bonne performance aux JIOI. Cela montre que l’équipe peut encore progresser en vue des prochains JIOI », analyse Bradley Vincent.
Dans quelques jours, les données seront toutefois différentes pour lui, où l’objectif restera de ramener au moins une médaille pour la natation mauricienne. « C’est la première fois que je vais aux Jeux d’Afrique. J’espère ramener la première médaille de la natation mauricienne ». Un coup jouable ? « Oui. C’est possible. J’ai maintenu le rythme après les JIOI. Voyons ce que ça donne ».
Dans son discours ce circonstance, le Premier ministre a mis l’accent sur la performance mauricienne, tout en s’appesantissant sur les résultats médiocres obtenus par le Club Maurice en disciplines collectives. « Vous avez réalisé une performance exceptionnelle. Vous avez été de dignes représentants du quadricolore à La Réunion », a commenté SAJ, avant de parler d’un succès terni par les disciplines collectives, notamment le basket-ball, le volley-ball et le handball. « Je suis attristé », a-t-il avoué.
Et de continuer avec le football, seulement médaillé de bronze aux derniers JIOI. « Je suis préoccupé par le niveau du football. Il est impératif d’opérer une remise en question ». Le Premier ministre annonce dans la foulée la création d’une académie de football à Réduit. « Cette académie sera mise sur pied avec l’aide de pays amis ».
SAJ a malgré tout tenu à féliciter les athlètes pour leur performance. « Votre succès s’est construit au fil des heures d’entraînement, à force de courage et d’abnégation ».
Yogida Sawmynaden a lui aussi abondé dans le même sens. « Vous avez dépassé mes prédictions », a-t-il déclaré en parlant des 66 médailles d’or obtenues. Pour le ministre de la Jeunesse et des Sports, la performance du Club Maurice a été le signe que les « JIOI 2015 ont été le déclic du sport mauricien ».
« Nous avons pu atteindre ce résultat en plaçant l’athlète au centre de nos préoccupations. Lorsque j’ai été nommé ministre en décembre 2014, j’ai tout de suite fait un constat et demandé que les améliorations soient apportées à l’alimentation des athlètes », a-t-il rappelé.
Abordant les prochaines échéances du sport mauricien, Yogida Sawmynaden a demandé aux athlètes de se concentrer sur les Jeux d’Afrique dans deux semaines au Congo-Brazzaville. « Je vous demanderai un comportement irréprochable pour ce nouveau défi », a-t-il conclu.