La sélection féminine a remporté hier son premier match contre les Comores, s’imposant sur le fil du rasoir 58-55 dans un match tendu que les Mauriciennes auraient dû avoir plié dès le premier quart. Pourtant, elles se sont heurtées en milieu de partie au froid réalisme de leurs adversaires.

En début de partie, l’énergie et la confiance jouent pour Maurice. À tel point qu’elles mènent 15-5. Convaincant début de match, qui sombre toutefois dans une monotonie, les Mauriciennes ne marquant que neuf points au deuxième quart. Les débuts riches en engagements laissent la place à de timides démonstrations, même si les Comores restent en retrait (26-15). « C’était notre premier match, on avait un peu la pression », explique la capitaine Loreen Davy. Cela explique-t-il cette maladresse, avec seulement six points marqués de la raquette et un seul tir à trois points réussi ? « Il faut ajouter le stress de la première rencontre. »

Mais en milieu de partie, les choses commencent à tourner mal. Si les Comoriennes ont subi la loi des Mauriciennes lors des deux premiers quarts, elles changent leur fusil d’épaule, accentuant le pressing sur la défense de blanc et rouge. Ce qui donne une nouvelle tournure à la rencontre, les coéquipières de Hasnat Mahouchiza reprenant peu à peu du poil de la bête. Fortes de cette remontée en règle, les Comoriennes maintiennent la cadence, revenant, au troisième. Maurice accuse le coup. Fatigue ? Pression ? L’écart de cinq points (44-39) témoigne de l’engagement dont font preuve les Comoriennes sur le parquet. « Nous avons fait de nombreuses erreurs pendant la rencontre », concèdent à la fois le DTN Ivan Smiljanic et Loreen Davy.

Les petites erreurs, même si elles sont identifiées, ne sont pas pour autant corrigées. Maurice pêche toujours par manque d’adresse, confondant ainsi vitesse et précipitation. En témoigne la réussite de 50% de lancers francs inscrits (7 sur les 14 concédés). « Il y a définitivement des choses à revoir pour le prochain match. Mais nous avons su combattre le stress et maintenir le cap pour notre première victoire », dit encore Loreen Davy.

La fin de la rencontre, en revanche, voit les Comoriennes jouer au yo-yo avec les émotions du public dans les gradins. « C’est une nouvelle sélection et elle est très performante », soutient encore la capitaine. Donc, en revenant à égalité (44-44), les choses se compliquent encore pour les Mauriciennes. La défense, sollicitée, prend toute son ampleur. « On a bien défendu. Nous avons raté beaucoup de lancers francs à cause de la pression. Mais notre défense a parfaitement fonctionné », lance Vony Chérubin, meilleure marqueuse côté mauricien avec 16 points.

La dernière minute, intense à souhait, voit Maurice prendre l’avantage (55-52). Dans les ultimes secondes de la rencontre, les choses tourneront définitivement en faveur de Maurice, qui s’imposera finalement 58-55. Une belle victoire pour Loreen Davy et ses coéquipières. « On va prendre le temps de savourer la victoire, mais aussi de corriger les erreurs. » Ivan Smiljanic, lui, pouvait sourire. Ses protégées ont livré une copie presque parfaite. « Nous nous attendions à une rencontre disputée. Mais nous avions une défense bien organisée et avons su repousser les Comoriennes. »

Mardi à 16h, place au duel contre Madagascar, qui s’annonce comme une tout autre paire de manches…

  VIDÉO – 1re partie  

Basket-ball : Maurice vs Comores (F)

Posted by Le Mauricien on Saturday, July 20, 2019

 

  VIDÉO – 2e partie  

Basket-ball : Maurice vs Comores (F)

Posted by Le Mauricien on Saturday, July 20, 2019

Basketball : Maurice vs Comores (F) 2e

Posted by Le Mauricien on Saturday, July 20, 2019