Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, a pris son bâton de pèlerin au courant de la semaine, et est allé à la rencontre des présélections dans la cadre de la tenue des 10e Jeux des îles de l’océan Indien 2019, prévus à Maurice. Il était au stade Maryse Justin, à Réduit, lundi pour s’entretenir avec ceux faisant partie de la présélection de l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA). Ces visites se poursuivront cette semaine en amont du premier grand rassemblement. Le Club Maurice Committee (CMC) et le ministère de la Jeunesse et des Sports travaillent conjointement sur ce premier rendez-vous, qui devrait se tenir pendant la troisième semaine d’octobre.
Le président du CMC, Giandev Moteea, a confirmé à Week-End en fin de semaine que les démarches étaient déjà en cours, afin de lancer la campagne de préparation du Club Maurice. « Nous sommes effectivement à pied d’oeuvre avec le MJS pour marquer le début officiel de la préparation des athlètes en marge des JIOI 2019. Quelque 500 présélectionnés seront réunis pendant la troisième semaine d’octobre et nous sommes actuellement à visiter les emplacements avant d’arrêter notre choix sur celui qui est le mieux adapté pour accommoder tout ce monde », a-t-il déclaré.
Ce premier grand rassemblement est une étape primordiale dans la préparation, puisqu’il vise à motiver les présélectionnés et aussi créer un engouement autour de l’organisation de ces jeux à Maurice. « Nous voulons dès à présent valoriser les athlètes et leur donner la motivation nécessaire pour marcher vers les jeux », a ajouté Giandev Moteea, également responsable de marketing au niveau du comité organisateur des Jeux des îles (COJI). « Le travail se fait dans la bonne direction. Nous contactons actuellement les éventuels partenaires financiers qui ont signifié leurs intentions de soutenir l’organisation de ces jeux », a-t-il fait remarquer.
Demande d’équipements
D’autre part, les différentes fédérations sont déjà à pied d’oeuvre afin de garantir la meilleure des préparations à leurs présélectionnés. Selon une source, le MJS a déjà fait l’acquisition de vitamines qui seront distribuées aux fédérations. Un appel avait aussi été lancé à ces dernières afin qu’elles fassent part de leurs besoins en matière d’équipements. Il nous revient ainsi que l’Association mauricienne de Tennis de Table (AMTT) a déjà fait une demande pour bénéficier d’une demi-douzaine du même modèle de table qui sera utilisé pendant la compétition. Cela afin de permettre aux pongistes de se familiariser avec cet équipement avant que le MJS ne fasse ensuite venir d’autres tables, qui seront cette fois utilisées pendant les jeux.
L’équipe médicale du MJS, placée sous la direction du Dr K. Kistnareddy, poursuit, elle, le processus mis en place dans le cadre des tests médicaux visant à établir un bilan de santé à l’intention de chaque athlète. Depuis le 2 septembre, les présélectionnés sont soumis à des tests de fitness aussi bien qu’à des prises sanguines. Le même exercice s’est tenu le 16 septembre et se poursuivra ce samedi et le 14 octobre. Les athlètes Rodriguais seront également concernés. Ce bilan s’étendra d’ailleurs à pratiquement tous les athlètes de l’île lors d’un exercice programmé pour le mois prochain.
Soulignons qu’une demande avait été effectuée auprès du ministère de la Santé, afin de pouvoir utiliser la caravane qui est régulièrement destinée aux dons de sang. Dans l’attente d’une réponse, le MJS a préféré demander aux athlètes de se diriger vers les centres de santé le plus proche de leurs domiciles pour effectuer ces tests. Une fiche leur a été remise en la circonstance, afin que les données médicales demandées puissent être ensuite transmises au Sports Medical Unit du MJS. Selon nos informations, des mesures appropriées seront ensuite prises aussitôt les fiches reçues, afin de permettre à chaque présélectionné de se préparer dans les meilleures conditions.