Les volleyeuses ont reçu samedi la visite inopinée du ministre Toussaint et de l’état-major du Coji

La première visite des infrastructures rénovées pour les 10es JIOI, qui se tiendront à Maurice du 19-28 juillet, a eu lieu samedi. À l’appel, Stephan Toussaint, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mubarak Boodhun, secrétaire permanent et vice-président du Comité d’organisation des Jeux des îles (Coji), ainsi que Jean-Pierre Sauzier, CEO du Coji.

À la fin de la journée, le constat est satisfaisant. « Si l’on excepte quelques détails, tout est ok », laisse-t-on entendre du côté du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). En fait, le but de cette série de visites est de constater l’avancée des travaux, ainsi que de vérifier l’étendue des retouches à apporter aux différentes infrastructures.

« Nous avons rencontré les responsables des sites, qui nous ont confirmé que tout était en ligne avec les recommandations. » Valeur du jour, seules quelques retouches doivent être apportées. « Il y a par exemple des touches de peinture à apporter ici et là. Mais dans l’ensemble, les infrastructures sont prêtes à 99,9 % », indique-t-on encore.

Le stade Germain-Comarmond, à Bambous, qui accueillera les compétitions d’athlétisme, devrait être livré en fin de semaine. Le mauvais temps a influé sur les délais de livraison. Mais tout est sur la bonne voie. « Le projet de Bambous s’est déroulé en trois phases. Nous en sommes à la troisième, qui devrait être complétée d’ici vendredi. » Tout comme le stade Auguste-Vollaire, qui accueillera les matches de football pour la poule B. En fait, les derniers travaux concernent la pose du tartan, ainsi que les différents marquages.

Par ailleurs, un petit comité se rendra demain à Côte d’Or pour un constat de l’avancée des travaux. Pas de flaflas autour cette fois. « Le complexe de Côte d’Or avance très vite. Selon les prévisions, la date du 30 juin sera respectée », ajoute notre interlocuteur.