À peine une semaine après le lancement, les billets s’écoulent assez rapidement, selon les premières indications recueillies auprès du Comité d’organisation des Jeux des îles (Coji). Si on ne peut avancer les chiffres officiels, certaines disciplines des JIOI (19-28 juillet) affichent déjà complet.

Pour le tennis de table, les quelques centaines de billets auraient, selon des sources bien informées, déjà été écoulées. « J’ai personnellement essayé de chercher des billets pour le tennis de table. Mais il n’y en a plus ! » laisse entendre un ancien membre de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT). Comme lui, nombreux sont ceux qui ont voulu acquérir des billets pour les demi-finales et finales, avec une fin de non-recevoir. Avec le tennis de table, les finales de volley-ball et de natation affichent déjà complet. Le football se taille aussi une belle part du marché. En fait, même les billets de la cérémonie d’ouverture ont déjà été écoulés, selon nos sources. « Il reste peut-être quelques billets pour les secondes. Mais les tickets des premières ne sont plus en vente. »

Est-ce l’engouement pour les Jeux ? En tout cas, le Coji ne prévoit pas de pénurie. « L’accord que nous avons conclu avec le Rezo Otayo stipule que chaque personne n’aura droit qu’à cinq tickets », laisse entendre une source au sein du Coji. Mais qu’est-ce qui explique donc que les choses sont allées si vite ? Difficile de le dire, à encore croire les officiels. Par contre, plusieurs entreprises se sont jointes au mouvement. « Nous avons reçu des demandes de certaines entreprises pour un plus grand nombre de tickets. »

Il faut savoir que les prix des billets ont été l’objet de vives critiques de par le prix fixé. En effet, les prix grimpaient jusqu’à Rs 300. Au final, seuls les billets de la cérémonie d’ouverture se chiffrent à ce prix. Les tickets pour les sites de compétition et pour la cérémonie de clôture, de l’autre côté, ont été fixés à Rs 100. Selon les chiffres avancés, près de 80 000 tickets ont été mis sur le marché en amont des Jeux.