Maurice se tient plus que jamais prête à organiser la dixième édition des Jeux des îles en 2019, en cas de désistement des Comores. C’est ainsi que le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Comité olympique mauricien (COM) se sont mis d’accord pour présenter un dossier au Conseil international des Jeux (Cij), et cette décision a été entérinée par le conseil des ministres vendredi dernier.
Une réunion du Cij est prévue à l’île de La Réunion le 30 juillet, jour où sera désigné le pays qui organisera cette 10e édition et dont le représentant obtiendra le drapeau des Jeux lors de la cérémonie de clôture de la 9e édition le 9 août.
Selon Vivian Gungaram, secrétaire général du COM, la présentation de ce dossier permettra d’éviter le problème survenu pour l’organisation de la 6e édition en 2003 à Maurice. L’organisation avait été confiée aux Comores, mais en cours de route, soit en 2000, ce pays avait fait comprendre qu’il se désistait. De ce fait, les Jeux avaient été organisés en 2003 à Maurice et non en 2002, comme décidé au préalable.
Cette fois, la décision finale sera prise à l’issue d’une visite que comptent effectuer les dirigeants du Cij aux Comores du 4 au 6 juillet. « Ce sera une nouvelle tournée d’évaluation, car rien de concret n’a été réalisé depuis la dernière visite. Si les membres du Cij se disent satisfaits que les travaux sont en bonne voie, l’organisation sera confiée aux Comores. Au cas contraire, une autre décision sera prise le 30 juillet », explique Vivian Gungaram.
Les représentants de Maurice, de La Réunion et des Seychelles effectueront cette visite, tandis que ceux de Madagascar et des Maldives n’ont pas encore répondu favorablement.