C’est le président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, qui s’est chargé de présenter en personne le dossier de son pays, troisième et dernier invité à la course pour l’organisation de l’édition 2023 des Jeux des îles de l’océan Indien. C’était hier matin lors de la deuxième réunion du Conseil international des Jeux (Cij) à l’hôtel InterContinental à Balaclava.

Son homologue des Maldives, Ibrahim Mohamed Soli, qui a fait lui aussi le voyage expressément à Maurice avec le dossier de l’organisation de la 11e édition des JIOI en main, était convié à la table du Cij samedi matin. Les Maldiviens veulent émuler Maurice en s’appuyant sur un dossier autour de leurs hôtels pour l’hébergement. Dans les coulisses, le dossier de la Grande île était aussi très bien ficelé. Aux dernières nouvelles, nous avons appris que les Comores, mécontentes de la décision du Cij de recevoir les chefs d’État malgache et maldivien à Balaclava, seront eux aussi reçues par le Cij demain.

À noter que la décision finale sera prise samedi prochain (27 juillet), toujours à Balaclava.