A cinq jours des 8es Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI), il n’y a qu’un seul mot pour décrire l’ambiance à Mahé : effervescente. Tout le monde a les yeux rivés sur le panneau qui affiche le décompte avant le jour J. Les rues commencent à changer d’apparence. Les conversations quotidiennes ne tournent qu’autour des Jeux. Dans les journaux, à la télévision, sur la toile, dans les ascenseurs, dans les restaurants et même dans les toilettes, le slogan « Nou Zil, Nou Zwe » est omniprésent. La flamme des Jeux continue son parcours dans les districts seychellois. On sent que le pays se prépare à fêter ce grand évènement, il y a des pancartes, des affiches, des magasins ainsi que des individus qui vendent des accessoires. 
Depuis l’annonce le 2 juillet 2009 du déroulement de cet évènement indiaocéanique aux Seychelles, les Dallons se sont très bien préparés. Une course contre-la-montre avait alors été enclenchée. Désormais c’est la dernière ligne droite, et tout le monde a hâte de voir si les Seychelles vont tenir leur pari comme en 1993 lorsqu’elles avaient organisé avec brio les 4èmes JIOI. Il est à noter que ces 8es JIOI représentent un véritable défi pour la nation seychelloise toute entière. Il s’agit de prouver encore une fois que les Seychelles sont capables d’organiser les Jeux et d’accueillir la jeunesse de la sous-région pour la plus grande manifestation sportive de l’Océan Indien. 
Le président des Seychelles, James Michel, qui avait visité le Village des Jeux sur l’île Persévérance, est d’avis que ces 8es JIOI seront l’un des meilleurs jamais organisés. « Je suis très content que tout se passe comme sur des  roulettes. Je suis très optimiste quant à la bonne réussite de ces JIOI. Nous sommes fin prêts pour accueillir tous les athlètes. Ce sera à n’en point douter des Jeux extraordinaires que ce soit sur le plan organisationel ou sportif », a indiqué le président seychellois. « Les sportifs seychellois devront donner le meilleur d’eux-mêmes pour leur patrie. Le public suivra avec attention tous les sélectionnés et ce sera aux sportifs de sortir le grand jeu car ce sont eux les acteurs de ces Jeux. Leur succès aux JIOI sera une victoire pour tous les seychellois », a-t-il ajouté. Le président James Michel a également tenu à remercier tous ceux qui ont contribué financièrement pour la réalisation de ces Jeux et a avoué que cet élan de patriotisme était déjà une victoire pour les Seychelles. 
Pour rappel, 286 maisons dans le Village des Jeux seront ainsi allouées aux athlètes, entraîneurs et officiels des différentes délégations prenant part à cet évènement indiaocéanique.