Les jeunes en répétition, sous la houlette de Samuel Joseph

Les Jeux des Îles de l’Océan Indien 2019, ce ne sont pas seulement des activités sportives. Comme ce fut le cas à Madagascar en 2007 et en 2011 aux Seychelles, un volet Jeunesse y tient une place prépondérante. Chaque île sera représentée par une délégation de jeunes âgés entre 14 et 17 ans. Les participants mettront en avant la partie culturelle à travers des activités artistiques : théâtre, danse et jeux traditionnels, musique, échanges et débats sur des thèmes précis. Voici le programme de ce volet qui a pour but d’encourager le partage et la fraternité entre les jeunes de chaque pays.

“Valoriser les jeunes à travers le partage des cultures et traditions, tout en soudant les liens de fraternité entre les îles.” Tel est l’objectif principal du Volet Jeunesse des Jeux des Îles de l’Océan Indien, qui se tiendra du 19 au 28 juillet 2019. Il réunira 14 jeunes (7 filles et 7 garçons) de chaque île participante autour des activités culturelles pour mettre en avant leurs talents d’artistes, de danseurs, d’orateurs et de chorégraphes, dans cinq activités : danse traditionnelle, théâtre, assemblée des jeunes, journée d’animation et jeux d’antan et après-midi culturel.

La danse est un élément incontournable du Volet Jeunesse

Le programme.

C’est l’atelier de théâtre qui marquera le début des activités du Volet Jeunesse. Il est prévu le dimanche 21 juillet à partir de 14h au théâtre Serge Constantin à Vacoas. Les représentants de Maurice, de La Réunion, de Madagascar, des Seychelles, des Maldives, des Comores et de Mayotte se succéderont sur scène sur le thème Raconte-moi ton île. Lise Juganaikloo et Jerzy Narraidoo sont les metteurs en scène de la création mauricienne; ils sont aidés par Anne-Laure Hector et Winley Legris pour la chorégraphie. Une comédie musicale retracera l’histoire de Maurice à travers trois tableaux vivants sur la diversité, la solidarité et la culture.

Place ensuite à l’Assemblée des jeunes, le mardi 23 juillet, de 10h à midi, dans la salle des Conseils de la mairie de Port-Louis. Les participants prendront la parole lors d’une conférence-débat sur le thème suivant : “Jeunes, valeurs sociales et volontariats”.
Le jour suivant, le mercredi 24 juillet, en fin d’après-midi (14h à 17h), les jeunes talents du Volet Jeunesse feront vibrer la scène du Caudan Arts Centre aux rythmes des danses traditionnelles.

Le jeudi 25 juillet, direction la plage de Mon Choisy, sur le terrain du beach-volley, pour une journée d’animation et de jeux traditionnels. Après une série d’animations par Conicsports, les jeunes de chaque pays présenteront quelques jeux traditionnels, avant d’initier les autres participants. Du côté de Maurice, place aux jeux suivants : sapsiway, elastik et goulgoul wa.

La troisième édition du Volet Jeunesse prendra fin le vendredi 26 juillet par une cérémonie de clôture, qui se tiendra de 14h à 16h30 dans le musée de l’Aventure du Sucre. Outre une remise de certificats et de cadeaux, cette rencontre entre les jeunes des îles de l’océan Indien se terminera autour d’une danse commune, sur une chorégraphie des frères Joseph.

Préparation intense.

Ils étaient plus de 80 jeunes venant de différents coins de Maurice à exprimer leur intérêt pour intégrer la délégation mauricienne pour le Volet Jeunesse. Depuis février, les 14 jeunes se rencontrent les dimanches, mercredis et jeudis pour des répétitions et des formations intenses, dont deux sessions résidentielles en avril à Pointe Jérôme et récemment à Flic en Flac, où les deux Rodriguais ont pu les rejoindre.

Outre le partage et la fraternité, les jeunes apprennent à unir leurs talents

À côté de Vel Putchay, Head of Commission & Director de la Commission Volet Jeunesse, la délégation mauricienne est encadrée, formée et préparée par Mathieu et Samuel Joseph, responsable de la chorégraphie et directeur artistique; Lise Juganaikloo de l’Atelier Pierre Poivre en tant que directrice artistique pour le théâtre; ainsi que Malini Ramdoo et quelques autres enseignants du couvent de Lorette de Quatre-Bornes pour la partie débat et élocution. Ils ont aussi appris à se connaître et à vivre en communauté lors de deux sessions résidentielles. Lise Juganaikloo confie : “C’est dans un esprit de partage et dans une bonne ambiance que la préparation se déroule. Les jeunes sont motivés et ont vraiment du potentiel artistique, que ce soit en danse, chant ou théâtre. Ils attendent impatiemment l’arrivée des autres participants, d’abord pour présenter notre création, et aussi pour découvrir et apprendre davantage sur eux et sur leurs îles.”