La Fédération mauricienne de jiu-jitsu brésilien a tenu la semaine dernière un séminaire national qui a réuni plus de 200 athlètes sous un même toit.
Dans les locaux de la fédération à La Caverne, Vacoas, le Sensei Farook Pirbacosse, également président de cet organisme, a fait état des progrès réalisés par cette discipline. Selon les chiffres, on note 13 écoles de jiu-jitsu brésilien à travers l’île, avec plus de 750 adeptes.
Cet art martial, qui a été introduit à Maurice il y a deux ans, a connu un véritable essor. D’ailleurs, les personnalités présentes ont laissé entendre qu’elles soutiendraient pleinement les adeptes de cette discipline.
L’adjoint-maire de Vacoas-Phoenix, Renganaden Menon, a réitéré le soutien de la municipalité à cette association. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, qui était l’invité d’honneur de cette manifestation, a aussi promis de soutenir le jiu-jitsu brésilien afin que les adeptes puissent faire leurs preuves au niveau national et international.