Dans une courte entrevue accordée au Mauricien samedi dernier dans le cadre du projet « Livre pour Tous », à Bambous, de la Fondation pour l’Interculturel et la Paix (FIP), le prix Nobel de Littérature 2008, Jean-Marie Gustave Le Clézio, relève un certain engouement pour la littérature à Maurice et une grande capacité de création. Pour lui, « la future génération se prépare ».