L’équipe olympique de Maurice a été officiellement présentée à la presse vendredi soir au cours d’un rassemblement à l’hôtel Le Labourdonnais. Des 12 sportifs qui défendront les couleurs nationales, seuls l’athlète Aurélie Alcindor et le nageur Bradley Vincent étaient présents pour l’occasion, les autres étant à l’étranger pour peaufiner leurs préparations.
Le rendez-vous avait été donné à Jour J-14 de cet évènement planétaire, mais force est de constater qu’il y avait beaucoup plus de dirigeants que d’athlètes présents pour l’occasion, étant donné que nombre de ces derniers sont à travailler d’arrache-pied pour arriver à Rio dans une forme optimale. En effet, les Jonathan Drack, David Carver, Kate Foo Kune, Merven Clair, Kennedy St Pierre, Roilya Ranaivosoa, Christianne Legentil, Heather Arseth, Fabienne St Louis et Yannick Lincoln n’étaient pas présents à la présentation du club Maurice à la presse vendredi soir. Seuls Aurélie Alcindor et Bradley Vincent étaient de la fête. Pour le président du Comité Olympique Mauricien (COM), Philippe Hao Thyn Voon, Maurice a bien évolué depuis sa première participation aux JO de 1984 à Los Angeles. « Quatre sportifs seulement y étaient représentés à l’époque, mais nous constatons qu’il y a eu depuis une belle évolution, car ils sont au nombre de 12 en 2016. Je tiens à remercier les dirigeants des fédérations concernées, les parents, les différents partenaires sportifs et le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) pour leur contribution. »
Et de poursuivre : « les athlètes se doivent d’être irréprochables à Rio, notamment avec les différents problèmes liés au dopage. Il faut être propre à tous les niveaux. Je compte sur ses sportifs car c’est l’honneur du pays qui est en jeu. » Aarti Descann, chef de mission, abonde dans le même sens. « Il y a autant d’athlètes féminins que masculins dans la délégation », dit-il, « c’est une bonne chose. Les athlètes devront adhérer à un code de conduite et devront faire preuve de professionnalisme. »
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, a, pour sa part, indiqué que 2015 a été charnière dans la progression des athlètes. « Les brillantes performances aux Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) à La Réunion et les Jeux d’Afrique au Congo-Brazzaville ont servi de déclic. Des réussites qui justifient l’investissement massif de Rs 60 millions consacrées à l’amélioration du bien-être des sportifs. Le High Level Sports Unit offre à tous les qualifiés olympiques une somme de Rs 10 000 en sus de leur allocation habituelle pour les aider dans leur préparation. » Concernant le rassemblement du club Maurice, le ministre est d’avis qu’« il est toujours bon de se retrouver à la veille de chaque grande manifestation sportive. L’occasion est également donnée de montrer notre soutien aux représentants, même si la plupart d’entre eux ne sont pas au pays ».
Notons que le gouvernement a revu à la hausse les cash prizes. « Une médaille d’or olympique ramènera Rs 2,1 M à son détenteur, Rs 1,3 million pour l’argent et Rs 750 000 pour le bronze », a révélé Yogida Sawminaden. Cette cérémonie a également été marquée par une présentation des habits que porteront les sportifs mauriciens lors du défilé d’ouverture?; des costumes conçus par Kevin Loumabeka et Sanjeet Boolell de Guilded Art, présentés par Bradley Vincent et Aurélie Alcindor. Ces derniers ont aussi défilé en survêtements rouge et blanc, conçus par City Sport, et en tenu casual. Lors de cette soirée, le Dr Aboobakar a informé des précautions à prendre pour se protéger du virus Zika. Le gros contingent de la délégation s’envolera le 30 juillet et le 3 août. Aarti Desscann, Kaysee Teeroovengadum et Karen Foo Kune (team managers) mettront le cap sur Rio le 28 courant pour préparer l’arrivée de la délégation. Des cartes d’accréditation ont également été remises aux différents dirigeants.