Nooresh Juglall annonce la couleur. Son désir est de remporter le championnat chez les locaux cette année. Pour ce faire, il n’hésitera pas à « rester encore quelques semaines pour atteindre cet objectif. »
Le moins que l’on puisse dire c’est que le Mauricien est bien parti vu qu’il a réalisé un brillant doublé avec Ryder Cup et Dynastar à l’occasion du dernier rendez-vous. Ce qui porte son total de victoires à huit, alors que les leaders chez les Mauriciens, Rye Joorawon et Jeanot Bardottier, en possèdent dix.
Nooresh Juglall se mit d’abord en évidence avec Ryder Cup dans la troisième course, dotée de The Pet Lovers Association Cup. Dans une épreuve animée par Rainbow Man et Umhlanga,  Ryder Cup fit une sage course d’attente en troisième position. Juglall ne sollicita sa monture qu’à l’approche du poteau des 400 mètres. Dès lors, on vit l’éventuel vainqueur déployer ses belles foulées, ajuster les deux meneurs, et ensuite les quitter sur place dans les derniers mètres.
« Il est l’un des meilleurs chevaux à Maurice. Il possède une accélération foudroyante. Il m’a donné un excellent kick en ligne droite et a remporté la course dans un joli style.  Toutefois, je pensais que les 1000m allaient être un peu courts pour lui, mais il a démontré que j’avais tort. »