Seize épreuves, au lieu de dix-sept, constitueront ce premier week-end de courses de la saison 2014. Le premier jour sera marqué par un sprint de 1365m pour les chevaux de la C3. Ils seront finalement dix au départ et nous pensons que Snappy possède une bonne chance de renouer avec le succès, d’autant qu’il retrouve une valeur qui est nettement à sa portée.
Battu lors de sa reprise avec la compétition sur la même distance, Snappy peut avoir l’excuse d’avoir été gêné peu après le départ. Il faudrait souligner qu’il avait démarré de travers, ce qui l’avait empêché de vite trouver les barres. Noel Callow le connaît mieux et tout porte à croire que les précautions nécessaires seront prises pour que le hongre ait toutes les chances de son côté. Au niveau de la condition, il n’a rien à se reprocher et ce sera une déception si jamais il ne fait pas l’arrivée.
Dans la position tête et corde, on devrait retrouver Icy Jet, qui reste sur une convaincante victoire lors de la deuxième journée et qui monte en valeur. Il est placé complètement à l’extérieur mais possède assez de vélocité pour contourner le peloton. Mais s’il y a un adversaire qui pourrait lui mener la vie dure, c’est bien Winter Skye, qui est mieux placé que lui dans les stalles. Il n’est pas impossible qu’Icy Jet soit forcé à s’user prématurément. Il n’est pas exclu qu’il se retrouve avec le nez au vent, ce qui lui sera préjudiciable. Snappy n’aura qu’à se placer tranquillement en troisième position avant de forcer la décision en ligne droite.
Une épreuve lancée sur des bases élevées devrait profiter à Glitter Star, qui avait montré le bout du nez lors de la 4e journée. Il porte à nouveau des oeillères et a très bien travaillé avec ce harnachement mardi matin. S’il est vrai qu’il pourrait se retrouver plus en retrait que prévu dans le parcours, on le voit bien terminer en bolide pour animer la ligne droite. L’écurie Allet sera représentée par deux chevaux. Rock Of Arts revient sur le sprint après avoir débuté sur 1500m. On lui préfère Seneschal, qui est d’autant mieux placé que lui dans les stalles.
Pour compléter le quarté, on s’est tourné vers Master Mascus, qui n’aura pas d’excuses cette fois car il retrouve un lot qui devrait être nettement à sa portée. S’il n’arrive pas à se faire remarquer, c’est que ses beaux jours font déjà partie du passé. Des autres engagés, Traianius ne sera pas une surprise s’il parvenait à accrocher un accessit. On sait Besugo capable de bien faire sur sa fraîcheur, mais il pourrait nécessiter une mise en jambes. Quant à Emerald Approach, on préfère le revoir.