John Barnes, ancien international des Three Lions et champion d’Angleterre avec Liverpool en 1988 et 1990, estime que l’Euro 2012, organisé conjointement par la Pologne et l’Ukraine, s’annonce difficile pour l’Angleterre.
John Barnes, quelles sont vos prévisions pour l’Angleterre pour l’Euro 2012 ?
Je pense que l’Euro sera difficile pour l’Angleterre pour différentes raisons. D’abord, l’équipe doit se passer des services de Wayne Rooney pour les deux premiers matches, dont le premier contre la France. Qu’on le veuille ou non, Rooney est un élément essentiel de l’équipe. L’Angleterre est tombée dans un groupe D pas facile avec la Suède et l’Ukraine qui coorganisatrice de la compétition. L’Angleterre devra mettre les bouchées doubles afin de passer le premier tour. Si l’équipe arrive à atteindre les quarts de finale, à ce moment les données peuvent changer. J’aurais aimé voir l’Angleterre sur la plus haute marche, mais il faut reconnaître que la compétition va être rude et cela demande une gestion adéquate jusqu’au bout.
Chelsea et le Bayern Munich s’affrontent samedi pour la finale de Champions League. Pensez-vous que Chelsea a les ressources nécessaires pour faire la différence ?
Chaque match a une particularité et un contexte. Chelsea a réussi là où certains ne l’attendaient probablement pas, passant le cap napolitain puis barcelonais. Mais une finale c’est autre chose. Le Bayern partira avec un léger avantage du fait que la finale se joue chez lui à l’Allianz Arena. À mon avis, ce sera une finale très disputée, mais Chelsea pourrait subir le jeu munichois.
En 1989, Arsenal avait soufflé le titre à Liverpool. Cette année, City a ravi la première place à United dans les ultimes secondes. Quel est votre sentiment ?
Vous savez, en football tout est possible. Rien n’est jamais acquis et rien n’est jamais gagné aussi longtemps qu’un match ou un championnat n’est pas terminé. C’est ça qui fait aussi la beauté de la discipline. Manchester City a cru jusqu’au bout d’où. Je peux comprendre la frustration de Manchester United de se voir priver du titre comme ça. Mais United est une grande équipe. Elle sait gérer un succès aussi bien qu’un échec. United peut vite rebondir.
Le dernier titre de Liverpool en championnat remonte à 1990. Ses fans attendent toujours un nouveau sacre. Selon vous, pourquoi les Reds n’arrivent-ils pas à s’imposer ?
Il y en a plusieurs facteurs. D’abord, il faut avoir de bons joueurs. Aujourd’hui, les meilleurs veulent aller notamment à Barcelone, au Real Madrid ou encore à Chelsea. Liverpool a de jeunes bons éléments. Cela demande encore du temps et du travail. Pour remporter un championnat, il faut aussi avoir une certaine discipline et surtout une régularité pour gérer tout un calendrier.
Quel serait votre commentaire sur le raciste en football ?
C’est un phénomène qui existe bel et bien dans le football et ce, depuis belle lurette. On ne peut parler de la chose en deux minutes. Mais je peux vous dire que diverses personnes et institutions travaillent sans relâche pour combattre le raciste. D’ailleurs, je suis invité bientôt à un forum sur le sujet.