Le kayakiste Terence Saramandif demeure la meilleure chance de médaille

Maurice sera finalement représentée dans six disciplines au cours des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ). Une échéance qui se déroulera du 6 au 18 octobre à Buenos Aires en Argentine. La délégation, qui sera conduite par Philippe Hao Thyn Voon, président du Comité olympique mauricien (COM), quittera le pays le 2 octobre pour un périple de près de 30 heures et sera de retour le 22 octobre.

Les disciplines dans lesquelles Maurice sera représentée sont le beach-handball (masculin et féminin), le beach-volley, l’haltérophilie, le canoë-kayak, le tir à l’arc et l’équitation. Un regard sur la délégation permet de constater que la meilleure chance d’un podium demeure en Terence Saramandif, médaillé d’or en slalom lors des Jeux d’Afrique de la Jeunesse (JAJ) en Algérie et qui avait décroché sa qualification pour les JOJ au cours d’une compétition tenue sur le canal olympique de Catalunya à Barcelone. « En Argentine, je compte me retrouver sur le podium et viser sans doute plus haut. L’essentiel étant de vivre à fond cet événement d’envergure », avait récemment déclaré ce kayakiste né de parents mauriciens et résidant en France.

D’autres athlètes ayant brillé aux JAJ seront de la partie, à l’instar des haltérophiles Dorian Madanamootoo et Ketty Lent, et de la cavalière Margaux Koenig. Quant aux sélections de beach-handball, elles ont décroché leur qualification lors de la Coupe du Monde -17 ans qui s’était tenue à Maurice l’année dernière. Si en masculin Kenny Dada, Jason Clair, Dilan Thomas, Rowan Joson et Romain Noémie sont des rescapés de la sélection de la saison dernière, l’escouade de la sélection féminine a changé à 100%. Les Mauriciennes Michèle Espiègle et Pénélope Chung Chung, de même que les six Rodriguaises n’y fugurent plus. « Certaines sont prises par leurs examens et d’autres ne possèdent pas le niveau. Nous avons ainsi fait appel à des joueuses des Moka Rangers et de la sélection de la CJSOI », fait ressortir Ludovic Carré, responsable de la délégation. Par contre, la paire de beachvolley composée de William Esther et Kheemesh Namah, et l’archer Aurélien Juhel, qui avaient eu affaire à très forte partie lors des JAJ, ont bénéficié d’une invitation. Il est à noter que 32 disciplines figurent au programme de cette compétition