Jon Rabaud assimile l’écriture scénaristique à une composition pour orchestre. Celle des images est guidée selon les besoins de l’histoire… sans que le spectateur ne devine les ficelles du tour de magie joué sous ses yeux. Plan rapproché sur un féru de cinématographie.
Le long métrage de sa vie débute auprès de parents cinéphiles, qui lui inoculent la passion du cinéma dès le plus jeune âge. Jon Rabaud a grandi devant les séquences enregistrées sur cassette vidéo. Il se familiarise à Clint Eastwood, Steve McQueen, John Wayne et autres grands noms du western.