José Bonifacio Pereira de Souza de service par défaut, après le forfait de Silvestre de Sousa, mérite d’être suivi lors de ce week-end international au Champ de Mars. Ce Brésilien de 34 ans s’est imposé comme le numéro un en Malaisie le 7 juin dernier par le titre de jockey champion dans le convoité International Jockeys Challenge à Sungei Besi à Kuala Lumpur, où il s’est offert deux victoires sur cinq courses livrées, et a devancé Craig Newitt et un certain Noel Callow, qui avait récemment fait un tabac chez l’écurie Gujadhur.
Dans une dépêche à la veille du Jockeys Challenge 2014, le Selangor Turf Club écrivait que José de Souza « is currently having the season’s of his life here in Malaysia… » Il comptait à l’époque 30 gagnants et était le leader chez les jockeys devant le champion en titre Jai Shankar et le sextuple champion Azhar. Et les événements donnèrent raison à cette fine cravache qui domina ce Challenge. Il frappa par deux fois avec Lone Staar (une victoire avec deux longueurs d’avance) et California Cat (un catchme- if-you-can tactic). Au décompte, c’est avec 25 points d’avance qu’il termina son parcours devant l’Anglais Craig Newitt (19). L’Australien Noel Callow (deux deuxièmes places durant ce week-end de courses), vainqueur des éditions 2011 et 2012, termina sur la troisième marche du podium avec 18 points. Le Sud-Africain Greg Cheyne, lauréat en 2013, termina loin derrière à la dixième place avec un point seulement dans l’escarcelle.
José de Souza, né le 15 mai 1980 et qui monte à 53 kg, a passé cinq ans sur les hippodromes britanniques (2005 à 2010) avant d’émigrer en Malaisie. Considéré comme l’une des meilleures cravaches évoluant sur sa terre d’adoption, il s’est signalé dans de nombreuses grandes courses, dont la Piala Emas Sultan Selangor 2010, le Chairman Guineas Trophy 2011, la Carlsberg Gold Cup 2012, la YangDipertua Negeri Gold Cup 2012, la Coranation Gold Cup 2013, sans oublier l’International Jockeys Challenge 2014.