Le 67e anniversaire de l’accession de l’Inde au statut de République a été marqué ce matin par une cérémonie de lever du drapeau dans la cour de l’Indira Gandhi Centre for Indian culture par le Haut-commissaire de l’Inde Anup Kumar Mudgal.
La cérémonie s’est déroulée en présence des garde-côtes indiens, des ressortissants indiens attachés à la haute commission indienne et des différentes institutions et entreprises indiennes basées à Maurice, ainsi que des travailleurs indiens employés par des entreprises locales. Un choeur composé du personnel de l’IGCIC a interprété le Jana Gana Mana, l’hymne national de l’Inde.
Le Haut-commissaire Anup Kumar Mudgal a ensuite donné lecture du discours du président de la République de l’Inde, Pranab Mukerjee. Ce dernier a profité de l’occasion pour faire une leçon de démocratie. « There will be, amongst us, occasional doubters and baiters. Let us continue to complain, to demand, to rebel. This too is a virtue of democracy. But let us applaud what our democracy has achieved. With investments in infrastructure, manufacturing, health, education, science and technology, we are positioning ourselves for achieving a higher growth rate which will in the next ten to fifteen years help us to eliminate poverty ». Le président Pranab Mukerjee a également fait un plaidoyer en faveur de la paix qui est, dit-il, « the foundation of civilization and a necessity foreconomic progress ». « An yet we have never been able to answer a simple question : why does peace remain so elusive ? Why has peace been so much more difficult to attain than degenerate conflict ? » s’est-il demandé. De plus, il a dénoncé le terrorisme dans sa manifestation la plus barbare. Il a qualifié le terrorisme de « cancer » qui doit être enlevé avec un scalpel ferme. « There is no good or bad terrorism ; it is pure evil », a-t-il lancé. Il a aussi souhaité que les conflits d’ordre émotionnel, un héritage géopolitique des voisins de l’Inde, soient réglés dans le dialogue. La lecture du discours présidentiel a été suivie d’un court, mais très riche spectacle culturel présentant, à travers des chants et des danses, les facettes multilinguistiques et multiculturelles de l’Inde.
En marge de la célébration du 67e anniversaire de la République de l’Inde, la haute commission indienne organisera une table ronde sur le thème « Make in India week » à Mumbai du 13 au 18 février prochains.