Le Premier ministre a invité ce matin les femmes à saisir les opportunités qui se présentent à elles. Navin Ramgoolam s’adressait à l’assistance à l’occasion de la Journée internationale de la femme. En référence à la réforme électorale, il a soutenu qu’un des objectifs est de permettre à un plus grand nombre de femmes de se porter candidate. Parlant de l’importance que le Parti travailliste accorde aux femmes, le chef du gouvernement a cité l’exemple de Monique Bellepeau, première femme vice-présidente, tout en ajoutant « et peut-être plus, qui sait ? »
Navin Ramgoolam a tenu à rendre hommage à toutes les femmes pour le bonheur qu’elles apportent dans leurs familles. Le Premier ministre (PM) a invité la société à changer de mentalité envers les femmes. Faisant référence à la bonne performance des filles dans le domaine de l’éducation, il s’est demandé pourquoi ne pas donner la chance aux femmes également en politique.
Le PM a toutefois souligné que la chose politique n’est pas de tout repos. « Get Nita par exemple, li ti pe travay dan Canada, mo krwar li devet pe dir ki monn vinn fer isi. Me kan ou inn met zip ou bizin danse. » Navin Ramgoolam a aussi rappelé que le Parti travailliste (Ptr) a toujours été à l’avant-garde concernant les femmes. Il a cité l’exemple de Monique Oh-San Bellepeau, première femme vice-présidente de la République, tout en ajoutant « et peut-être plus, qui sait ? »
Le chef du gouvernement a précisé que c’est la loyauté et les compétences de Mme Bellepeau qui lui ont valu cet honneur. « Samem mo dir bann madam pa bizin zot demande. » La réforme électorale s’inscrit dans cette même logique, a dit Navin Ramgoolam, afin de donner plus de chance aux femmes de se porter candidates. Le PM a également annoncé la mise en place bientôt de différentes commissions dans le cadre de la promulgation de l’Equal Opportunities Act.
Mireille Martin, ministre de l’Égalité des Genres, a de son côté encouragé les femmes à frapper à la porte de son ministère quand elles ont besoin d’aide. « Me selma si ou pena enn lakle dan ou lame, ou pa kapav ouver ou laport pou rant kot oule. » Elle a aussi annoncé des consultations prochaines autour du National Women’s Council Bill. Cette initiative, a souligné la ministre, viendra redynamiser les organisations féminines.
Dans ce même esprit, le ministère de l’Égalité des Genres a récompensé quatre associations féminines qui se sont démarquées ainsi que deux family officers. Les gagnants d’un concours de rédaction sur le thème de la femme ont aussi été décernés des prix.
Pour marquer l’événement, l’artiste Bruno Raya a composé une chanson intitulée Fer konfians fam. Il s’est produit sur scène en compagnie de Linzy Bacbotte.