L’Unesco, qui a choisi de placer la notion de paix au coeur de la Journée mondiale de l’alphabétisation, célébrée aujourd’hui, prie les décideurs à faire de l’alphabétisation une « priorité politique ». Au plan local, ce sont surtout les ONG engagées dans le travail de “bizin konn lir ek ekrir” qui marquent avec force cette journée. L’occasion pour elles d’intensifier leur campagne de conscientisation. Mais les statistiques concernant l’illettrisme à Maurice sont floues car les dernières d’études scientifiques remontent aux années 80. Sur la base du taux élevé d’échecs au CPE chaque année, certains estiment à environ 100 000 le nombre de personnes analphabètes actuellement.