Les deux derniers dimanches de janvier seront consacrés à la découverte des parcs marins de Blue-Bay et de Balaclava respectivement. Une initiative conjointe du ministère de la Pêche et de Rodrigues, du Programme de développement des nations unies (PNUD) et des organisations non gouvernementales, notamment Eco-Sud, Mauritius Marine Conservation Society (MMCS) et Reef Conservation dans le cadre de leur campagne de sensibilisation.
Demain et dimanche prochain, une série d’activités seront organisées sur la plage de Blue-Bay et de Pointe-aux-Piments respectivement. Le public aura également l’occasion de faire un tour en bateau à fond de verre pour découvrir les merveilles marines et constater dans certains lieux des dommages entraînés par le climat ou des activités humaines sur les coraux notamment. Pour ce faire, il faut être sur place – à Blue-Bay demain et à Pointe-aux-Piments dimanche prochain – entre 10 h et 14 h. Les excursions proposées sont gratuites.
Le parc marin de Blue-Bay, situé au sud-est de Maurice non loin de Mahébourg, est connu par les amoureux de la faune et de la flore marine comme un des plus beaux sites du pays foisonnant d’espèces multicolores et multiformes. 38 espèces de coraux et 72 de poissons y ont été identifiées. Le parc de Blue Bay est décrété parc national en octobre 1997. Après avoir été déclaré Marine Protected Area, il a été désigné parc marin en 2000 et classé site Ramsar en septembre 2008.
Celui de Balaclava se trouve au nord-ouest du pays entre Pointe-aux-Piments et Pointe-aux-Sables. Proclamé parc national en 1997 sous la Mauritius Wildlife Act de 1993, il a été déclaré parc marin en 2000 sous la Fisheries and Marine Resources Act de 1998.
Les deux sites peuvent, en outre, être visités à travers la plongée ou le snorkeling. Cependant, si le site de Blue-Bay d’une superficie de 352 hectares est délimité par des bouées, celui de Balaclava, de 485 hectares, ne l’est pas. Il s’étend de la Batterie des Mortiers/Turtle Bay à la Petite-Pointe-aux-Piments le long des côtes. Il comprend le lagon et s’étend jusqu’à un kilomètre au-delà du récif. Dans cet espace, sont répertoriées 118 espèces de coraux durs, 289 espèces de poissons issues de 51 familles et 219 mollusques.
Durant ces deux journées, sont aussi prévus un spectacle avec des artistes locaux, des musiciens et des comédiens, une exposition sur le parc marin et l’importance de la conservation du milieu marin, des projections de films et un coin enfant où auront lieu diverses activités.
Eco-Sud, MMCS et Reef Conservation sont trois organisations non gouvernementales qui travaillent à la protection de l’environnement marin à l’île Maurice. Une partie de cet objectif est d’oeuvrer à renforcer la gestion et la sensibilisation sur les aires marines protégées, y compris les parcs marins de Balaclava et de Blue-Bay. C’est dans ce contexte que ces deux journées sont organisées.
Par ailleurs, une campagne de communication d’une durée de trois mois a commencé début décembre 2011. Elle prendra fin en mars de cette année. Outre les journées portes ouvertes pour mieux faire connaître les deux parcs marins, des visites scolaires dans ces lieux, une session d’échanges entre les intervenants de Balaclava et de Blue-Bay, des ateliers de travail et une compétition nationale de dessins sont prévus.