Alors qu’on observait hier la Journée internationale de la liberté de la presse, les journalistes des médias indépendants, invités à couvrir les consultations prébudgétaires, ont dû faire face à une politique de deux poids, deux mesures au PMO. Après la séance de photos et de prises de vue précédant les discussions, ils se sont dirigés vers la réception du bâtiment du Trésor afin d’attendre la fin de la rencontre pour recueillir les réactions du Premier ministre et des syndicalistes.

Toutefois, à peine installés, un policier est venu les prier de quitter les lieux en précisant « sauf la MBC et le GIS ». Journalistes, photographes et vidéographes ont dû donc attendre pendant deux heures au soleil, le temps que les consultations se terminent et… que la MBC recueille les réactions des représentants des dix confédérations syndicales et du Premier ministre. Ce dernier n’a même pas pris la peine de s’adresser aux journalistes des médias indépendants à cette occasion.