Les pompiers sont ceux qui sont au front tous les jours, intervenant durant des incendies, des inondations ou encore durant de graves accidents, mettant leur vie à risque. Ce lundi 4 mai, les soldats du feu sont à l’honneur lors de la journée internationale des pompiers.

En raison du couvre-feu instauré par le gouvernement, suite à la crise sanitaire, il n’y a pas eu de cérémonie officielle pour cette journée.

Cet année pas de parade comme accoutumé. Afin de rendre hommage à tous les pompiers qui ont perdu la vie durant leurs fonctions, des sirènes ont retenti dans les casernes de pompiers de l’île et une minute de silence a été observée.

« Félicitations à tous les pompiers du monde entier. Les pompiers risquent quotidiennement leur vie pour sauver celle des autres, ils méritent nos remerciements, notre respect et surtout notre gratitude », a fait ressortir Rishi Gooriah, président des pompiers de l’Association Welfare de Triolet.