Bureau des Affaires 
extérieures de la Foi Baha’ie

La Journée mondiale de la Religion, célébrée chaque année le troisième dimanche de janvier, est une idée inspirée des Baha’is qui a pris de nos jours une dimension internationale et une vie propre. Ainsi, cette année dans diverses localités de l’île, villes et villages, les Baha’is vont observer cette journée en présence des personnes de différentes confessions religieuses et autres invités de marque ce dimanche 21 janvier. Cette journée sera une occasion de démontrer le pouvoir unificateur de la religion pour inculquer dans les cœurs et les esprits de tous les croyants les faits fondamentaux et les normes spirituelles qui ont été établis par notre créateur pour les rassembler en tant que membres d’une même famille.

Le but de la Journée mondiale de la Religion est d’attirer l’attention sur l’harmonie des principes spirituels et l’unité des religions du monde et de souligner que la religion mondiale est la force motrice de l’unité mondiale. Durant ce moment solennel, le côtoiement et le partage avec les diverses croyances religieuses génèrent le respect et l’amour des autres. Aussi, ce sera une opportunité d’affirmer haut et fort que le dialogue interreligieux, s’il veut contribuer de manière significative à guérir les maux qui affligent une humanité désespérée, doit maintenant aborder honnêtement les implications de la vérité globale que Dieu est un et que, au-delà de toute diversité d’expression culturelle et d’interprétation humaine, la religion est également une.

La Journée mondiale de la Religion fournit aussi un baromètre social perspicace de la mesure dans laquelle les différents groupes religieux sont disposés à s’associer formellement dans la fraternité sans aucune discrimination et de grandeur.
Tout en célébrant cette manière fraternelle de vivre ensemble durant cette journée, réfléchissons à ceci : « Un Créateur aimant et universel ne joue pas aux favoris. Il veut que tous ses enfants, quand et où ils ont vécu, connaissent son existence, l’aiment et Lui obéissent et, ce faisant, se développent dans les êtres humains spirituels que nous avons tous été créés pour devenir. »