Un atelier de travail d’un jour, sur le thème « Gestion du diabète de type 1 », se tiendra ce 14 novembre à La Petite Cannelle, au Domaine Les Pailles. L’événement s’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale du diabète.
Le diabète sera au centre des discussions jeudi lors d’un atelier de travail axé sur la « Gestion du diabète de type 1 ». L’initiative du ministère de la Santé, qui se tiendra à Petite Cannelle, au Domaine Les Pailles, cadre avec la Journée mondiale du diabète.  
Une soixantaine de diabétologues et de pédiatres sont attendus pour l’occasion.
L’objectif de l’atelier de travail est de sensibiliser les participants sur les mesures à mettre en oeuvre pour améliorer les soins des diabétiques. Les activités prévues s’aligneront sur le thème des Journées mondiales du diabète 2009 à 2013, en l’occurrence « L’éducation et la prévention du diabète ». Ce thème attire l’attention sur l’émancipation par l’éducation, la mise en oeuvre de stratégies et de politiques efficaces de prévention et de contrôle du diabète, et l’impact du diabète sur la population. Cette journée visera aussi à sensibiliser les Mauriciens sur les mesures à prendre afin de réduire les principaux facteurs à risque du diabète et à diffuser des outils pour mieux gérer les complications liées à cette maladie. Des causeries sur les facteurs à risque, la prévention et le traitement du diabète seront également organisées dans des centres communautaires et des centres sociaux. En sus d’émissions sur ce thème, qui seront diffusées dans les médias, radios et télévision.
Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 346 millions de personnes sont diabétiques à travers le monde. D’après les projections, le nombre total de décès liés au diabète devrait augmenter de plus de 50% au cours des dix prochaines années. A noter enfin que près de 80% des décès attribuables à cette maladie surviennent dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires.
Maurice a une grande prévalence de cette maladie. Le rapport du Non-Communicable Diseases (NCD) Survey 2009 démontre en effet que le taux de diabète chez les adultes a connu une augmentation de plus de 60% depuis 1987. Durant cette même période, on a aussi noté une augmentation de plus de 100% du nombre de personnes atteintes de la maladie. Le taux de prévalence du diabète est de 23,6% chez les 25 à 74 ans. Dans la même tranche d’âge, un Mauricien sur deux  est soit diabétique, soit prédiabétique.
Les principaux facteurs à risque sont l’obésité et le surpoids, le manque d’exercices, une mauvaise alimentation et la hausse de tension artérielle. La NCD Survey 2009 révèle qu’environ 16% de la population est obèse (11% des hommes et 20,5% des femmes). Environ 60% de la population ne pratique aucune activité physique alors que la prévalence à l’hypertension est de 38%.