Dans le cadre de la Journée mondiale des donneurs de sang, célébrée demain, jeudi 14 juin, une initiative conjointe du ministère de la Santé et de la Blood Donor’s Association a réuni les différentes parties concernées. Objectifs : développer des stratégies et dégager un plan d’action pour un approvisionnement durable et sûr en sang. 

Cette année le thème de la campagne est « le don de sang en tant qu’acte de solidarité ». Le slogan, « Soyez là pour les autres, donnez votre sang, partagez la vie », vise à attirer l’attention sur le rôle des systèmes de dons volontaires en encourageant les gens à prendre soin les uns des autres, à créer des liens sociaux et à construire une société unie.

Faits et chiffres sur la transfusion sanguine

Maurice compte environ 42 000 donneurs bénévoles, soit 2,5% de la population, qui font don de leur sang régulièrement. Environ 3 500 pintes sont collectées chaque mois et chaque année quelque 45 000 pintes sont recueillies.

Selon l’OMS, plus de 93 millions de pintes de sang sont collectées annuellement, dont 50% dans les pays à revenu faible ou à revenu intermédiaire et représentant plus de 85% de la population mondiale. Le taux moyen de don de sang dans les pays à revenu élevé est 13 fois supérieur à celui enregistré dans les pays.

Nécessité de faire don de son sang 

Selon la doctoresse Janaki Sonoo, chef de service à la Banque de Sang, la demande de sang ne cesse d’augmenter à Maurice surtout avec l’accroissement des services hospitaliers et les interventions médicales sophistiquées telles la transplantation rénale et la chirurgie cardiaque qui sont pratiquées plus fréquemment à Maurice.

Elle précise qu’actuellement, une moyenne de 150 pintes est utilisée par jour, mais le nombre grandissant de patients atteints d’insuffisance rénale, de problèmes cardiovasculaires et de cancer est une des principales causes de l’augmentation de transfusions sanguines.

Les critères 

Pour donner son sang, il faut être âgé entre 18 à 60 ans et jouir d’une bonne santé. Ceux âgés de 17 ans peuvent aussi faire don de leur sang sous consentement parental. Le poids du donneur doit être d’au moins 45 kilos et celui-ci doit avoir un taux d’hémoglobine ‘normal’, soit pas en dessous de 12,5g/dl.

Un donneur peut faire don de son sang chaque trois mois. À présent, 2,5% de la population donnent leur sang régulièrement, mais le taux idéal serait de 5%, souligne la doctoresse. Elle ajoute que si les donneurs font don de leur sang régulièrement, au moins deux fois l’an, il n’y aura pas de pénurie de sang. Cependant à Maurice 85% d’hommes et 90% de femmes font don de leur sang seulement une fois l’an.

La Journée mondiale du don de sang célébrée le 14 juin est à la fois une journée de réflexion et l’occasion de remercier tous les donneurs de sang volontaires et réguliers dans le monde.