Le Groupe Swan, à travers sa fondation, a procédé à une remise de chèque d’un montant de Rs 200 000 à la Mauritian Wildlife Foundation. Cette somme permettra de financer en partie la protection et la conservation de l’oiseau endémique Pink Pigeon au Parc National des Gorges de la Rivière-Noire et à l’île aux Aigrettes.
« Nous sommes très préoccupés par la protection de la faune et la flore. Le Groupe Swan a soutenu, lors de ces dernières années, plusieurs actions axées sur la sauvegarde de la biodiversité. La Mauritian Wildlife Foundation fait partie de organisations que nous soutenons depuis plusieurs années déjà. Dans la mesure du possible, la Swan Group Foundation continuera de financer de tels projets », soutient Jean-Marc Chevreau, président de la fondation.
Après sa mobilisation et son implication dans l’événement du Earth Hour, durant le mois de mars, le Groupe Swan réaffirme son engagement pour le développement durable et la protection environnementale à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement. Plusieurs activités ont été prévues par le groupe pour marquer comme cette journée. Une distribution de 500 plantes indigènes a été faite le 5 juin aux employés. Le personnel a été appelé à mettre la plante en terre ou en pot chez lui et à travers cette initiative, il s’engage personnellement dans la mission globale de préservation de l’environnement.
De plus, plusieurs employés du Groupe Swan ont participé à un projet de conservation de la Vallée de Ferney le 8 juin en plantant des arbres indigènes dans la zone de conservation – 200 hectares de la réserve de la forêt de la Vallée de Ferney.
« À travers cette campagne de reboisement, notre objectif principal est de soutenir la conservation des espèces indigènes et de faire prendre conscience à nos employés et à la population mauricienne l’importance de préserver la balance écologique. Nous rejoignons ainsi une stratégie de développement durable à moyen et long termes en concordance avec la politique de Maurice île Durable. Cette démarche tend aussi à réduire les gaz à effet de serre et, en même temps, l’empreinte carbone de notre groupe », affirme Louis Rivalland, Group Chief Executive du Groupe Swan.