Le département des Bois et Forêts remettra 600 plantes endémiques aux établissements primaires et secondaires pour être mises en terre à 10 h, le mercredi 22 mai, lors de la Journée internationale de la biodiversité. Le ministère de l’Agro-industrie a placé l’année 2013 sous le thème « l’eau et la biodiversité ».
D’autres activités sont prévues pour sensibiliser la population à l’importance de la préservation de la biodiversité, y compris aquatique. Green wave, ou Onde verte, est l’intitulé de ce projet dont le but est de « créer une onde verte à travers le monde ». Le ministère de l’Agro-industrie annonce que des vidéos seront enregistrées dans certaines écoles ce jour-là.
« Du 20 au 24, le ministère prévoit un road-show à travers le pays », fait-il ressortir. Des affiches sur la biodiversité seront exposées en divers endroits du pays et seront distribuées dans les écoles et institutions. La télévision nationale diffusera un film sur l’eau et la biodiversité, alors que la radio nationale prévoit des émissions sur le sujet avec la participation des partenaires concernés.
Des journées portes ouvertes se tiendront au Sanctuaire d’oiseaux de Terre-Rouge, au Parc National de Bras-d’Eau, au Centre des visiteurs des Gorges de la Rivière-Noire, aux promenades de Plaine-Sophie et du Moulin à Poudre. De nombreuses activités – exposition, projection de films, balades, observations d’oiseaux et quiz – sont prévues en ces lieux.
Le lendemain, le ministère procédera à l’inauguration d’un centre d’accueil à Pétrin et d’un nouveau site pour la protection des oiseaux endémiques, notamment le pigeon rose, dans le parc national. Le public aura ainsi l’occasion de les voir, souligne le ministère, qui annonce aussi l’ouverture officielle de la promenade de Plaine-Sophie et du Parc national de l’île d’Ambre.
En marge de cette journée, le ministère de l’Agro-industrie rappelle que Maurice est un des premiers pays à avoir adhéré à la Convention sur la diversité biologique (CDB). C’était le 10 juin 1992. La CDB est un traité international orienté vers la conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de ses éléments et le partage juste et équitable des avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques.
C’est en décembre 2000 que l’Assemblée générale des Nations unies a adopté le 22 mai comme la Journée internationale pour la biodiversité biologique. Le but : commémorer l’adoption du texte de la Convention du 22 mai 1992 et accroître la compréhension et la connaissance des enjeux de la biodiversité.
Le ministère souligne que le thème choisi cette année répond au décret des Nations unies déclarant 2013 « Année internationale de Coopération pour l’eau ». L’objectif : « Sensibiliser la population à l’élément vital qu’est l’eau. »