Une étude sur les maladies non-transmissibles à Rodrigues a été lancée samedi dernier par Anil Gayan qui était de passage dans l’île pour la célébration de la journée mondiale de la Santé.
« Cette étude permettra de connaître avec précision l’incidence de ces maladies parmi les Rodriguais car elles entraînent trop de complications, dont l’insuffisance rénale à l’origine des dialyses et les amputations dues au diabète », a indiqué le ministre de la Santé. « Elle aura trait au diabète, à l’hypertension, à l’obésité, à l’asthme et à la maladie d’Alzheimer ».
Le Pr Tuemelihto de la Finlande et le Pr Sodarberg de la Suède ont assisté le ministère de la Santé dans l’organisation de cette étude. L’échantillonnage comprend cinq régions, dont La Ferme, Port-Mathurin, Grande-Montagne et Rivière-Cocos. Le ministre de la Santé a rappelé que les chiffres de l’étude réalisée en 2009 étaient déjà alarmants. 40,9 % des adultes ont de l’hypertension, 13,9 % un diabète de type 2. En outre, 60 % des diabétiques ne contrôlent pas leur maladie. 29 % des adultes de plus de 20 ans sont obèses et 37,5 % sont en surpoids. 19,5 % des adultes ont un taux élevé de cholestérol.
42,5 % des adultes consomment de l’alcool au moins une fois par semaine et 40,9 % fument. Seulement 14,4 % des femmes et 11,5 % des hommes font une activité physique. Le ministre de la Santé est rentré à Maurice dimanche.