Le père Philippe Goupille a annoncé hier le lancement d’un manuel sur les religions pratiquées à Maurice le 2 mars prochain. C’était à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des religions par le Conseil des religions, à la municipalité de Port-Louis.
« Pour la première fois nous disposerons d’un manuel scolaire dans lequel les élèves pourront apprendre de manière sérieuse sur les religions pratiquées à Maurice », a-t-il annoncé. Il a souhaité que cette démarche bénéficie du soutien d’un grand nombre de Mauriciens car elle contribuera à une meilleure compréhension des religions.
Le père Goupille a fait cette annonce après que les membres du public qui participait à la rencontre interreligieuse organisée par le Conseil des religions à la municipalité de Port-Louis eurent insisté sur l’importance de l’éducation des jeunes. Il a souligné que l’introduction de ce sujet en classe devra être précédée de la formation des instituteurs et de la vulgarisation de la démarche auprès des parents.
La rencontre d’hier a été marquée par des discours prononcés par plusieurs intervenants dont Sister Gaitree (brahma kumaree), Laval Zephir (foi baha’i), Belall Maudarbux (islam), le Pasteur France Cangy (christianisme) et Vimla Koonja (bouddhisme). Ils ont tous souligné la vocation commune de toutes les religions.
Le Rev Eddie Cheong See annoncé l’introduction d’un Diploma in interfaith. Des discussions sont en cours avec les Université du Minnesota et de Minneapolis. Les cours seront lancés en 2017.
Plusieurs étudiants détenteurs d’un Certificate in interfaith à la suite des cours organisés à l’initiative du Conseil des religions à l’Université de Maurice étaient présents à la municipalité de Port-Louis hier.