À l’occasion de la Journée mondiale de l’Océan 2016, l’Université de Maurice organise une conférence publique au Burrenchobay Lecture Theater jeudi à partir de 13h30 sur le thème “Marine Spatian Planning for Mauritius”. Parmi les principaux intervenants figurent le Pr N. Nowbuth, le Pr Romeela Mohee, Valérie Uppiah, Rezah Badal, Y. M Baguant Moonshiram.
Par ailleurs, les élèves du secondaire et du tertiaire participeront à un séminaire organisé par l’Institut d’océanographie de Maurice à Albion demain. Au programme : présentations, expositions, séances de films et distribution de pamphlets. Ces activités, autour du thème de la journée, “Océans sain, planète saine : la pollution plastique”, répondent à un objectif précis, soit de sensibiliser la population sur l’utilisation optimale de l’écosystème sans l’endommager et les défis par rapport à la biodiversité marine, la sécurité alimentaire, le changement climatique, l’environnement et le développement durable. L’accent sera mis sur la pollution plastique, qui représente une menace pour les océans car elle pollue non seulement les mers mais aussi tue les animaux aquatiques, qui confondent les morceaux de plastique avec leur nourriture et s’étouffent par la suite.
La Journée mondiale de l’Océan vise à rappeler l’importance des océans – véritables poumons de notre planète – dans notre vie quotidienne, ainsi que de mobiliser et unir les populations du monde entier sur un projet de gestion durable des océans, ceux-ci constituant en plus un élément essentiel de la biosphère. Il s’agit aussi de faire découvrir au public les diverses créatures de l’océan et comment nos actions les affectent, d’encourager la population à changer ses habitudes quotidiennes en vue de protéger la planète, et de réfléchir sur l’impact de l’océan sur notre vie et comment nos activités ont une incidence sur l’océan.