Dans le cadre de la journée mondiale contre le tabac hier, le ministère de la Santé a organisé un atelier de travail au Gold Crest Hôtel à Quatre-Bornes dans le but de sensibiliser la population sur les méfaits de la cigarette. Le thème choisi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) cette année est “Augmenter la taxe sur le tabac”. Lors de son intervention, Lormus Bundhoo, ministre de la Santé, a mis l’accent sur la consommation du tabac chez les jeunes, qu’il juge préoccupante.
“L’OMS a choisi ce thème car les chiffres démontrent que la taxe est le moyen le plus efficace pour pouvoir réduire la consommation du tabac. Il a été démontré dans certains pays développés que la consommation a chuté de 4% avec la taxe. À Maurice, les chiffres démontrent une baisse de 30% dans le nombre de fumeurs pour la période 2009-2013. Cependant, la consommation du tabac chez les jeunes reste préoccupante”, explique Lormus Bundhoo.
Le ministre de la Santé estime que la majorité des jeunes fumeurs a touché à sa première cigarette à l’âgé de 14 ans.“Je pense qu’augmenter la taxe sur la cigarette ne sera pas efficace pour les jeunes, car beaucoup d’entre eux ne sont pas encore sur le marché du travail et ils trouvent quand même le moyen d’acheter des cigarettes. Il serait grand temps que nous revoyions notre stratégie de communication afin de sensibiliser au mieux nos jeunes. Pour cela, il faudrait que nous nous concentrions sur les réseaux sociaux, car c’est la plateforme la plus utilisée par ces derniers”, dit-il.