L’Assemblée de Dieu a célébré en grande pompe la clôture des activités entourant ses 50 années d’existence au Champ-de-Mars dimanche dernier, devant une foule de plusieurs milliers de personnes. La partie musicale précédant le message du pasteur Frank Alexandre était animée par des groupes divers et des noms connus. Cette manifestation a démontré cette étonnante capacité de réunir une pareille foule dans un but spirituel.
Un chant de circonstance “50 ans deza” avec King, Jean Lacire, Shane Rose (Chosen), le Réunionnais Joël Maséna, une chorale nationale de plus de 300 choristes, Dario Malcolm, le chanteur canadien Stéphane Query, entre autres, ont meublé la partie musicale. L’ambiance était à la fête car une grande satisfaction se lisait sur le visage des pentecôtistes qui étaient heureux de se rencontrer et de célébrer dignement ce moment historique. Les membres du comité des ADD, ont tour à tour exprimé leur reconnaissance envers la foule, dont certains ont vécu le début de l’oeuvre d’octobre 1967 aux côtés du missionnaire français Aimé Cizeron. Les fils de ce dernier, Jean et David, ont d’ailleurs fait le déplacement pour cette occasion ainsi que de nombreux délégués et pasteurs venant d’Afrique du Sud, du Canada, des Etats-Unis, de La France, de La Guadeloupe, de l’Inde, du Kenya, de Madagascar, du Népal, de La Réunion, des Seychelles, de la Tanzanie sans oublier nos amis rodriguais.
Frank Alexandre, le prédicateur du jour, a élaboré son message sur le désir de faire la paix avec Dieu. Il a longuement parlé sur Luc 4 :18 « L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé » concernant la déclaration de Jésus sur le Jubilé. Il a relaté son enfance ténébreuse où sa maman pratiquait l’occultisme. Grâce au contact avec l’Evangile, il a pu sortir de cet enfer et s’est consacré à répandre la Bonne Nouvelle en tant qu’évangéliste itinérant.
Parvenir à organiser un tel événement au Champ-de-Mars relève d’un véritable défi vu les ressources à mettre en place en termes de logistiques et de moyens techniques. L’histoire tiendra compte de tout ce qui a été déployé pour commémorer cet anniversaire.