La semaine dernière a eu lieu une cérémonie protocolaire dans le cadre des 60 ans du Mauritius College. À l’occasion de cette cérémonie dont l’invité d’honneur était Xavier Luc Duval, ministre du Tourisme le collège a procédé au lancement de son magazine souvenir. Les élèves du collège ont également reçu des prix à l’occasion du jubilé de diamant de l’établissement.
En 1955, le Mauritius College ouvre ses portes à Curepipe à l’initiative de Jay Narain Roy et Roheenee Roy. Ses deux fondateurs prévoient pour cet établissement une vision nouvelle avec l’éducation accessible à tout le monde sans contrainte de religion ou de sexe. Soixante ans plus tard Rajiv Roy, manager du collège, se dit fière d’avoir pu garder ces valeurs si chères à l’établissement. Hier a eu lieu une cérémonie dans le cadre du jubilé de diamant de l’établissement en présence de Xavier Luc Duval, ministre du Tourisme. « Nous sommes très fiers de fêter aujourd’hui nos 60 années d’existence. Cela prouve que nous avons pu maintenir la bonne gouvernance et les valeurs du collège que nos fondateurs nous ont donné en héritage. Je pense que le Mauritius College a encore de belles années à venir car nous avons su maintenir un niveau d’excellence tout en évoluant avec notre temps et ainsi mettre l’accent sur des outils informatiques. Nous avons également mis beaucoup d’emphase sur les nouvelles technologies et favorisé les programmes d’échanges. Nous avons bien sûr d’autres projets à venir afin de consolider notre enseignement », a expliqué le manager du collège Rajiv Roy lors de son discours. Le ministre du Tourisme quant à lui a également tenu un discours axé sur l’éducation des jeunes : « Il est très important de se rendre compte de l’importance de l’éducation. Quand on choisit un métier, il faut se donner les moyens d’y arriver à travers une bonne formation et de bons résultats scolaires. Il faut également avancer avec son temps et analyser la demande en termes de carrière afin de trouver un métier qui proposera facilement des perspectives d’emploi. Je félicite bien évidemment le Mauritius College pour l’éducation et l’encadrement qu’il donne à ses élèves, car sans encadrement beaucoup de jeunes ne savent pas où mettre les pieds ».
Lors de la cérémonie le collège a tenu à récompenser ses meilleurs élèves en leur offrant un prix dans diverses disciplines. Un magazine souvenir a également été lancé à l’occasion des 60 ans du collège, alors que les élèves ont présenté un spectacle.
« Notre collège a une belle histoire grâce à nos deux fondateurs, Jay Narain Roy et Roheenee Roy, qui ont tout le long de leur vie oeuvré pour des bonnes causes », a expliqué Rajiv Roy à l’assemblée. À l’époque, dit-il, il n’y avait pas de collèges d’État pour les filles et Roheenee Roy se vit refuser une admission dans un établissement privé. Son père mettra tout en oeuvre pour faire valoir ses droits. Plus tard, la décision fut prise de construire un collège d’État pour filles. Roheenee Roy fut admise dans un collège quelques années plus tard. Elle démarra en 1934 sa carrière d’enseignante et fonda en 1949 la première association féminine indo-mauricienne. En 1955 avec l’appui de son époux elle fonda le Mauritius College avec comme devise « Scientia Lux Mundi ». Les fondateurs voulaient offrir une formation objective, rigoureuse, laïque et scientifique aux jeunes. Roheenee Roy s’occupa alors de choisir les uniformes, le badge et définir l’éthique au travail et instaura une prière silencieuse dans l’assemblée du matin. Elle était pour la plupart des filles un exemple à suivre. Elle était connue comme la « Grande Dame » de son époque…