Depuis la fin de la semaine écoulée, le barreau mauricien est en émoi. Et pour cause, une décision du conseil des ministres de vendredi ramenant l’Office of the Director of Public Prosecutons sous l’Attorney General’s Office. Devant ce move, Me Gavin Glover a cru nécessaire de réclamer une réunion d’urgence du Bar Council pour permettre aux membres de la profession de passer en revue la situation et de prendre position sur ce développement susceptible d’apporter des changements de nuances dans le paysage du judiciaire.
Des membres du barreau, qui sont up against cette décision, évoquent la possibilité d’une manifestation symbolique pour faire la démonstration de leur mécontentement. Ils pourront refuser de comparaître devant les tribunaux pour un jour. Avec la réunion du Bar Council convoquée pour demain 16 heures, les idées et propositions devront être débattues avant d’être adoptée de manière consensuelle.
De leur côté, l’Attorney General, Ravi Yerrigadoo, qui est en mission à l’étranger, et le vice-Premier ministre et ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo, sont montés au créneau pour défendre la position du gouvernement et surtout s’appesantir sur le fait qu’il n’y a aucune attaque contre le rôle constitutionnel du DPP.
Le débat est lancé vu le caractère délicat et majeur de la question sur le plan constitutionnel.