Roubina Jadoo-Jaunboccus, ex-ministre de l’Egalité des genres qui a démissionné à la suite de la publication du rapport de la Commission d’enquête sur la drogue, compte aller de l’avant avec une Judicial Review. L’objectif : contester les conclusions la concernant dans le rapport de la commission présidée par Paul Lam Shang Leen.

Pour cette contestation, l’élue de la circonscription No 2 (Port-Louis Sud/Port-Louis Centre) a retenu les services de Me Yousuf Mohamed. Ce dernier nous explique que l’affidavit de l’ancienne ministre a « déjà été rédigé ». Ils logeront une demande d’autorisation à la Cour suprême afin de pouvoir enclencher les procédures pour la Judicial Review.

Divers points sont contestés par Roubina Jadoo-Jaunboccus, dont le fait qu’elle ait, selon la commission, agi comme intermédiaire dans des transactions d’argent entre des prisonniers.

Lors de sa dernière conférence de presse, elle a été catégorique sur la question : « A okenn moman mo’nn pran kas. Mo enn avoka de principe. Pou Rs 50 000 mo pou trade mo rob ? Mo konsians ek mo lame prop ».