Grâce à la médaille de bronze de Christiane Legentil (-52 kg), Maurice termine à la 15e place, sur 27 pays, aux 34es championnats d’Afrique seniors de judo tenus du 18 au 21 dernier à Pavilhao da Universidade Eduardo Mondlane à Maputo.
Un podium est toujours bon à prendre, surtout lorsqu’il s’agit d’une compétition continentale. La médaille de bronze décrochée par Christiane Legentil est bien accueillie par Joseph Mounawah, directeur technique de la Fédération mauricienne de judo, jiu-jitsu et disciplines associées (FMJJDA). Mais ce dernier estime que la judokate de Rodrigues aurait pu faire encore mieux.
« Christiane a effectué un très bon championnat, mais je constate qu’elle doit varier davantage son judo. Nous avons conclu qu’à Strasbourg elle n’a pas les sparring-partners appropriées pour qu’elle progresse. Or, si elle était à Paris, où elle était auparavant, elle aurait décroché sans problème le titre chez les -52 kg », estime Joseph Mounawah.
Classée 51e mondiale et 3e en Afrique selon la ranking list de l’International Judo Federation World mise à jour le 4 avril dernier, Christiane Legentil a décroché son tout premier podium dans un championnats d’Afrique seniors. Elle s’est qualifiée pour la demi-finale après avoir terminé en tête de la poule A des -52 kg après ses victoires successives face à la Tchadienne Haroun Koumani Ache et la Botswanaise Tiroyaone Kapeko. Elle a toutefois été battu en demi-finale par l’Algérienne Djazia    Haddad. Lors du combat pour le bronze, la Rodriguaise, 7e aux Jeux de Londres en 2012, a eu raison de l’Égyptienne Aya Khaled.
« Nous sommes heureux que Maurice retourne de ces championnats avec au moins une médaille. Je pense qu’il y a des enseignements à retirer de cette compétition, surtout en ce qui concerne la préparation de nos judokas pour les prochaines échéances. Mais je reste confiant qu’on peut faire encore mieux », fait ressortir de son côté Josian Valère, président de la FMJJDA.
Mcleod Paulin a terminé ces championnats avec à la 7e place chez les -81 kg, alors que Jonathan Charlot (-73 kg) a été éliminé dès le tour initial par le Ghanéen Emmanuel Nartey, qui a décroché quant à lui la médaille de bronze.
Ces 34es championnats d’Afrique seniors ont été largement dominés par la Tunisie, qui a décroché 7 médailles d’or, devançant dans l’ordre le Maroc (4 or) et l’Égypte (3 or). L’Algérie a pris une décevante 6e place avec seulement 6 médailles d’argent. C’est la première fois que l’Algérie termine un championnat africain sans le moindre titre.