Le leader du judo masculin, Mcleod Paulin, a pris la 7e place en -81 kg des 34es championnats d’Afrique seniors lors de la première journée disputée hier à Pavilhao da Universidade Eduardo Mondlane à Maputo. Les deux autres représentants mauriciens Jonathan Charlot (-73 kg) et Christiane Legentil (-52 kg) effectuent leur entrée en compétition aujourd’hui.
Cinquième dans ces mêmes championnats l’année dernière à Agadir, Paulin n’a pas fait mieux. Il a terminé cette édition à la 7e place alors qu’il était à deux doigts de disputer la médaille de bronze. Après un bye au premier tour en poule B, il a remporté son premier combat face au Tunisien Anis Dkhili. Mais au tour suivant, le Mauricien s’est fait battre par l’Algérien Yacine Ladour.
Lors du repêchage, Paulin a pris le dessus sur le Mozambicain Leopoldo. Qualifié pour les quarts de finale, il n’a pas eu les ressources nécessaires face à l’Égyptien Mohamed Abdelaal. L’aventure africaine chez les -81 kg s’arrête donc au stade des quarts de finale. Cette catégorie a été remportée par le Marocain Safouane Attat, vainqueur du Tunisien Abdelaziz Ben Ammar.
La deuxième journée de ces 34es championnats africains se poursuit aujourd’hui. Les yeux seront rivés sur Christiane Legentil (-52 kg) et Jonathan Charlot (-73 kg). Legentil, 3e en Afrique selon la ranking list de l’International Judo Federation World mise à jour le 4 avril dernier, se retrouve dans la poule A. Au premier tour, elle sera opposée à la Tchadienne Haroun Koumani Ache.
Selon les statistiques, la Sportswoman of the Year 2012 possède de bonnes chances d’accéder au deuxième tour. Si elle y parvient, elle aura pour adversaire la gagnante du combattant opposant la BotswanaiseTiroyaone Kapeko à la Zambienne Esther Sando pour une place en quarts de finale. De son côté, Jonathan Charlot, qui fait son baptême du feu dans une compétition continentale seniors, affronte le Ghanéen Emmanuel Nartey au premier tour.
La première journée de ces 34es championnats d’Afrique a été dominée par les pays maghrébins, à savoir la Tunisie et le Maroc qui ont décroché chacun trois médailles d’or. Mais les Tunisiens possèdent deux médailles d’argent supplémentaires.