La Fédération mauricienne de judo et disciplines associées (FMJDA) a effectué une présélection de dix-huit éléments, comprenant des judokas mauriciens et rodriguais, dans le cadre des 35es championnats d’Afrique seniors qui se tiendront du 25 au 29 juin prochain au gymnase de Phoenix.
Les judokas ont décroché une place en présélection grâce à leurs performances de janvier à la dernière compétition à ce jour, soit le tournoi international de Rodrigues (26-27 avril). Selon Joseph Mounawah, directeur technique de la FMJDA, cette présélection peut évoluer jusqu’à l’échéance continentale. « Nous avons des risques de blessure, et c’est une des raisons pour lesquelles nous attendrons jusqu’au dernier moment pour finaliser la liste ».
Après le rendez-vous de Rodrigues, Joseph Mounawah indique que, outre les séances quotidiennes, la FMJDA n’exclut pas d’organiser un ou deux stages. Le directeur technique de la FMJDA prévoit une forte concurrence venant du nord du continent avec la présence des Tunisiens et des Égyptiens, sans compter d’autres nations réputées en judo. « La Tunisie et l’Égypte sont de grosses pointures du judo africain. C’est pour cela qu’on doit se préparer activement ».
En ce qui concerne les engagés, hormis Maurice, il nous revient que dix pays ont déjà confirmé leur participation : Angola (12), Burkina Faso (6), Congo-Brazzaville (10), Égypte (26), Gabon (25), Ghana (5), Seychelles (8), Togo (4), Tunisie (28), Zambie (6). À l’heure actuelle, la Tunisie constitue la plus grosse délégation avec vingt-huit personnes.
Le nombre de pays devrait évoluer dans les jours à venir avec la participation très probablement de l’Algérie et de l’Afrique du Sud notamment.
« Même si Maurice est géographiquement éloignée du continent, nous attendons une participation intéressante. Ce championnat sera d’un bon niveau. Ce sera un test grandeur nature pour les locaux en vue des Jeux des îles de l’océan Indien en 2015 à La Réunion. L’idéal est d’avoir aussi les pays de la région lors de ces championnats d’Afrique afin de se faire une idée de notre niveau », déclare Joseph Mounawah.
Maurice a organisé au moins trois éditions de cette compétition africaine d’Afrique, la dernière remontant à 2009 au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas.