La Fédération mauricienne de judo et disciplines associées (FMJDA) confirme que le technicien français Jérôme Henric animera un stage, du 28 août au 7 septembre au dojo national à Grande Rivière Nord-Ouest, à l’intention des présélectionnés des 9es Jeux des îles de l’océan Indien, prévus du 1er au 8 août 2015 à La Réunion.
La médaille de bronze d’Annabelle Laprovidence chez les +78 kg aux 20es Jeux du Commonwealth à Glasgow aura apporté une certaine motivation au sein de la FMJDA. À moins d’une année du rendez-vous indianocéanique, la FMJDA, par la voix de son président, Josian Valère, affirme que les judokas auront un rôle important à jouer à La Réunion, dans la mesure où ces Jeux seront un challenge à la fois pour la fédération et pour les judokas eux-mêmes.
Afin de poursuivre la préparation des présélectionnés, la FMJDA a fait appel au technicien français Jérôme Henric pour les encadrer à travers un stage. Ce regroupement, souligne Joseph Mounawah, directeur technique de la FMJDA, a pour objectif de garder en activé les judokas. « Ce sera une occasion de faire une mise au point. L’idée est de faire un constat individuel des présélectionnés et aussi de faire un travail collectif. A moins d’une année des Jeux des îles, les choses commencent à s’activer ».
Joseph Mounawah estime que le podium d’Annabelle Laprovidence à Glasgow a créé une motivation générale et il s’attend ainsi à voir Maurice briller lors de l’échéance réunionnaise. Il fait ressortir qu’en deux participations aux Jeux du Commonwealth, le judo a fait honneur au pays. En effet, lors de la première participation en 2002 à Manchester, Antonio Félicité avait décroché le bronze. C’était d’ailleurs l’unique médaille de la délégation à ces Jeux. Puis ce fut au tour de Laprovidence de rééditer cette performance à Glasgow, ce qui a permis à Maurice de terminer à la 12e place au général en judo, soit la troisième meilleure nation africaine.
« Le judo a démontré qu’on peut compter sur lui durant les grands événements. Ce qui nous pousse à dire qu’on veut être une des disciplines phares aux prochains Jeux des îles. Nous voulons faire mieux qu’en 2011. Avec de l’application, nous pourrons y arriver, surtout avec une équipe composée de jeunes entourés de combattants expérimentés », explique-t-il.