La deuxième édition de l’Africa Judo Open Mauritius (AJOM) se tiendra les 8 et 9 novembre au Swami Vivekananda International Convention Centre (SVICC) à Pailles. Le Tchèque Lukas Krpalek, champion du monde des -100 kg a confirmé sa participation à ce tournoi. Le spectacle sera très certainement au rendez-vous.
Lukas Krpalek (23 ans) sera la figure de proue de cette deuxième édition de l’Africa Judo Open Mauritius, lui qui sera en action dans la catégorie des -100 kg. Champion du monde (-100 kg) lors des Mondiaux de Tcheliabinsk en Russie, il a remporté le premier titre européen du judo tchèque en 2013 à Budapest, battant en finale le Néerlandais Henk Grol. Lors d’un point de presse à l’hôtel St Georges à Port-Louis, les dirigeants de la Fédération Mauricienne de judo et disciplines associées (FMJDA) ont tenu à faire ressortir que le plateau s’annonce très relevé.
« C’est une deuxième édition qui s’annonce passionnante. Nous avons beaucoup progressé dans l’organisation et je tiens à spécifier que ce sera un évènement à ne pas manquer au SVICC. Cette compétition est organisée sous l’égide de la Fédération Internationale de judo (FIJ) et de l’Union africaine de judo (UAJ) en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) », indique le vice-président de la FMJDA, Rashid Jhurry qui a notamment présenté les excuses de Josian Valère (président de la FMJDA) et de François de Grivel (président du comité organisateur AJOM) qui n’ont pas pu faire le déplacement en raison de leurs obligations professionnelles.
Joseph Mounawah, directeur technique, explique pour sa part que en ce qui concerne la participation du champion du monde, Lukas Krpalek. « C’est un immense honneur d’accueillir un tel champion sur nos terres. Il apportera beaucoup en terme d’experience à nos judokas. Des Américains (dizaine), Anglais (18) et autres Chinois seront de la partie tout comme certains Africains. Une équipe réunionnaise est également attendue. C’est dommage toutefois que certains pays du continent noir ne fassent pas le déplacement surtout avec le virus Ebola qui sévit actuellement. Mais en ce qu’il s’agit de la compétition, je suis conscient que ce sera très disputé. Nous allons continuer sur cette même dynamique l’année prochaine », fait-il ressortir.
De son côté, Anom Petrapermal s’est apesanti sur l’aspect technique de la compétition. « Les judokas arriveront entre les 5 et 7 novembre. Ils seront hébergés à l’hôtel El Monaco à Quatre-Bornes alors que les VIP seront à Ébène (Hennessy Park Hotel). Le comité technique ainsi que le tirage au sort auront lieu la veille de la compétition », spécifie-t-il. À noter que Christiane Legentil (-52 kg) et Anabelle Laprovidence (+78 kg) participent ce week-end à Astana (Kazakhstan) au Judo Grand Prix. Les deux judokates ont quitté le pays mardi en compagnie de l’entraîneur national Florian Velici.  Pour rappel, Laprovidence avait remporté la médaillé de bronze (+78 kg) lors des derniers Jeux du Commonwealth à Glasgow. « Cette compétition est une bonne préparation pour elles surtout en vue du Africa Open Mauritius et aussi dans le cadre des Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) l’année prochaine à La Réunion », soutient le directeur technique.