L’entraîneur Dani George est attendu dans les jours à venir afin d’assurer la préparation des judokas mauriciens en vue de l’Africa Open Mauritius, événement prévu les 9 et 10 novembre prochain au Swami Vivekananda International Convention Centre (SVICC) à Pailles.
Le technicien autrichien, délégué par la Fédération internationale de judo (FIJ) entre juin et juillet dernier, sera de nouveau à Maurice pour préparer cette fois les judokas mauriciens pour l’Africa Open Mauritius.
Ancien médaillé des championnats du monde de 1985, Dani George a passé une année au centre de la FIJ à Alger (2010-11) avant d’aller soutenir l’équipe d’Afrique du Sud entre février et novembre 2012. « Je suis un technicien itinérant qui part aider pour des objectifs précis. Au centre d’Alger, j’entraînais, avec un autre technicien, une quarantaine de judokas retenus par la FIJ », avait-il souligné.
Joseph Mounawah, directeur technique de la Fédération mauricienne de judo (FMJ), indique que la présence de cet entraîneur sera définitivement un plus pour ses poulains. « Après un premier contact en juin-juillet dernier, nos judokas auront l’opportunité de bénéficier des connaissances de Dani George. »
Mais avant ce grand rendez-vous, les judokas auront à disputer les championnats nationaux qui se tiendront les 28 et 29 septembre au dojo national à Grande Rivière Nord-Ouest. Les minimes et cadets seront en action lors de la première journée, alors que la seconde journée sera réservée aux judokas appartenant aux catégories juniors et seniors.
Joseph Mounawah considère que ces championnats ont leur importance dans la mesure où les quatre meilleurs de chaque catégorie pourraient décrocher une place pour l’Africa Open Mauritius. « Nous nous attendons à de beaux échanges durant ces championnats. Ce sera une mise en jambes avant l’échéance de novembre. Tant mieux pour le judo. »
S’agissant de l’Africa Open de Maurice, Joseph Mounawah fait ressortir que les préparatifs vont bon train et que tout sera mis en oeuvre pour accueillir comme il se doit un tel événement qui attirera plusieurs pays. En ce qui concerne les personnalités présentes à l’Africa Open en novembre, il nous revient que le président de la FIJ, Marius Vizer, ne fera pas le déplacement. En revanche, le président de l’Union africaine de judo, Lassana Palenfo, a déjà confirmé sa présence.