Le comité organisateur de l’Africa Judo Open Mauritius (AJOM), présidé par François de Grivel, démarre d’ici peu les préparatifs pour la deuxième édition de l’événement. Cette compétition est prévue les 8 et 9 novembre prochain, selon toute vraisemblance, au Swami Vivekananda International Convention Centre (SVICC) à Pailles.
Après une première édition expérimentale réussie, la Fédération mauricienne de judo et disciplines associées (FMJDA), estime que la deuxième édition connaîtra davantage succès avec un nombre important de judokas des quatre coins du monde dans la mesure où ce rendez-vous est une des étapes qualificatives en vue des Jeux Olympiques de Rio en 2016. La Fédération internationale de judo (FIJ) et l’Union africaine de judo (UAJ) s’attendent ainsi que l’AJOM devienne au fil du temps un événement phare du calendrier continental.
Après la première édition en novembre 2013 puis les 35es championnats d’Afrique seniors en juin, il convient de reconnaître que le SVICC est devenu l’endroit idéal pour accueillir une compétition d’envergure. Pour le moment, le comité organisateur n’a pas encore finalisé le lieu, mais tout porte à croire qu’il optera pour l’installation de Pailles.
« Le SVICC se prête bien pour une telle compétition en termes de logistique et de sa capacité d’accueil. Mais il se trouve que nous avons un budget à gérer. Nous ferons de notre mieux pour que cette édition 2014 se déroule dans les meilleures conditions qui soient », déclare François de Grivel, qui fait ressortir que les membres de son comité ont déjà l’expérience pour gérer ce genre de compétitions. Il ajoute que les invitations ont déjà été lancées aux fédérations nationales de la FIJ.
Sur le plan sportif, le directeur technique de la FMJDA, Joseph Mounawah, est d’avis que l’édition 2014 sera encore plus disputé que la précédente en raison de l’enjeu pour Rio 2016. « Nous nous attendons à une participation massive particulièrement des judokas devant accumuler des points pour les Jeux de Rio. Ce qui veut dire que que la compétition sera rehaussée par leur présence. Cela sera bénéfique pour la réputation de l’AJOM et le spectacle sera garanti ».