La Mauricienne Annabelle Laprovidence a pris la troisième place en toutes catégories vendredi soir à l’occasion de la troisième journée des 33es championnats d’Afrique des nations de judo, qui se sont achevés samedi à Agadir au Maroc.
Éliminée en poule et non classée chez les +78 kg lors de la journée inaugurale de ces championnats africains jeudi dernier, Annabelle Laprovidence est revenue en force pour terminer cette compétition avec une médaille.
Tirée dans la poule C, la championne de l’océan Indien est parvenue à prendre le dessus sur la Sénégalaise Monica Sagna pour décrocher son billet pour la demi-finale. Mais face à la Marocaine Rania El Kilali au tour suivant, Laprovidence s’est avouée vaincue. Retenue pour disputer la petite finale, dans un sursaut d’orgueil, elle a eu raison de la Burundaise Odette Ntahonvukiye. Le titre chez les lourdes est revenu à la Marocaine Rania El Kilali. Celle-ci avait battu la Tunisienne Nihel Cheikh Rouhou en finale.
Grâce à cette médaille de bronze obtenue par Annabelle Laprovidence, Maurice termine à la 12e place (sur 31 nations) de ces championnats d’Afrique. Mcleod Paulin a pris la 5e place chez les -81 kg et Christiane Legentil a pris la 7e place en -52 kg. Les trois autres Mauriciens engagés, Mike Rigobert (-90 kg), Jean-Yves Boodhoo (-73 kg) et Melissa St Pierre (-63 kg), n’ont pas pu obtenir un classement dans leur catégorie respective.
Ces 33es championnats d’Afrique ont été remportés par le pays hôte, qui a décroché cinq titres. La Tunisie se classe en deuxième position avec quatre médailles d’or, puis l’Algérie troisième avec trois titres obtenus en féminin.